Mauritanie : pour un mécanisme indépendant pour la prévention de la torture

AMINETOU

RIMWEB-Un mécanisme national indépendant chargé de la prévention de la torture va bientôt voir le jour en Mauritanie, a annoncé la commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile, Aichetou Mint M’haiham, lors d’une conférence de presse mercredi 20/08, à Nouakchott, dan la salle des conférences de l’hôtel Tfeila, en présence de nombreux responsables d’ongs et d’associations des droits humains.

La gestion de ce mécanisme sera confiée à la Commission nationale des droits de l’homme, eu égard à son indépendance vis-à-vis des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et sa conformité avec la déclaration de Paris portant création des commissions nationales des droits de l’Homme, a signalé Mint M’haiham.

Elle a ajouté que la mise en place de la nouvelle structure fera l’objet d’un processus consensuel qui prend en compte l’avis des acteurs nationaux et des partenaires étrangers.

Pour Mint M’Hayham, la loi en vertu de laquelle le mécanisme en question sera créé interdira l’adhésion de celui-ci aux départements et instances de l’Etat et lui garantira la personnalité morale et l’autonomie financière.

Les membres de cette structure seront nommés par un décret présidentiel, jouiront d’une immunité totale afin d’exercer pleinement leur travail et en toute liberté et ne recevront dans l’exercice de leur mission aucun ordre de qui que ce soit.

Cependant de nombreux observateurs se posent la question suivante si ce mécanisme verra le jour ou pas.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge