Mauritanie: procès des journalistes accusés de diffamation : «On est dans le flou», dit la défense

Report_du_proces_23_2« On est dans le flou total, et ça nous inquiète», a déclaré la défense des deux journalistes accusés de diffamation par Badr Ould Abdel Aziz, fils du président mauritanien.
La déclaration est intervenue après l’annonce de la non tenue du procès des deux journalistes qui a été prévu ce jeudi. «On est toujours dans le flou artistique complet, parce que la cour nous a informé que le parquet à retiré le dossier hier, a déclaré à Alakhbar Me El Yezid Ould El Yezid, un avocat de la défense.
Donc les accusations restent et le procès aura toujours lieu en théorie. On ne sait pas quand comme on ne savait pas pourquoi ils ont été arrêtés au départ. Donc on est dans le flou total, et ça nous inquiète».

Les deux journalistes, Babakar Baye Ndiaye, webmaster du portail Cridem etJiddna Deida, directeur de publication du site Mauriweb, ont été convoqués ce jeudi à la Chambre criminelle de la Cour de Nouakchott-sud pour répondre aux accusations de « calomnie » et « injures », après la publication d’un article intitulé:«Urgent: Bedr Ould Abdel Aziz aurait-il tiré sur un berger ? »

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge