Mauritanie: Saleck Cheick en cavale, sa femme et son fils de 10 mois jetés en prison

Saleck Ould Cheikh et AzizLa traque du terroriste Saleck Ould Cheikh évadé de prison  se poursuit en Mauritanie où sa famille n’est pas épargnée par la traque.
Et ce sont, sa femme et son fils, qui sont en train de payer les pots cassés. Ils sont arrêtés et mis en prison. D’ailleurs, le fils  du terroriste en fuite est présentement le plus jeune détenue du pays. Il est âgé seulement de 10 mois.
Selon le journal Alakhbar qui cite une de ses sources, « l’enfant pourrait faire face à un problème d’accès à l’état civil en raison de sa naissance d’un père, Saleck Ould Cheikh, qui n’existe pas sur le plan juridique, parce que condamné à mort ».
Le terroriste en cavale aurait réussi à rallier le Sénégal. D’ailleurs, dans le cadre de sa traque, une dizaines de ressortissants mauritaniens qui seraient des complices, ont été arrêté au Sénégal, notamment à Saint-Louis, une ville du nord, frontalière à la Mauritanie.
La prison  centrale passée au peigne fin, son régisseur entendu.
En Mauritanie, les gendarmes ont investi la prison  centrale de Nouakchott où le détenu islamiste s’est évadé. Sur place, ils ont entendu le régisseur, a rapporté d’Alakhbar. Le média d’ajouter que les hommes en bleu ont également pris des images de la cellule qu’occupait le fugitif et de la chambre que ce dernier avait choisie pour sa retraite religieuse le jour même de sa disparition.
Une autre enquête avait déjà été ouverte sur les gardes pénitentiaires qui étaient en poste jeudi dernier, jour de l’évasion de Saleck Ould Cheikh.
Saleck Ould Cheikh, qui s’est évadé de la prison  centrale de Nouakchott, jeudi dernier, est condamné à mort pour son implication avouée dans l’attentat à la voiture piégée raté de 2011 à Nouakchott. Un attentat revendiqué par Al Qaïda et qui visait le président Abdel Aziz.
Source: Koaci.com

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge