Mauritanie-Santé: l’hépatite B connaît un accroissement alarmant (ministre)

hépatite BEn Mauritanie, « l’hépatite constitue un problème de santé publique réel, en particulier l’hépatite B qui connaît, selon des études récentes, un accroissement alarmant du fait du nombre élevé des personnes atteintes », a alerté le ministre de la santé Ahmedou Ould Hademine Ould Jelvoune.
Ould Jelvoune qui s’exprimait à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’hépatite a informé que ce constat « a été conclu à partir des statistiques des donneurs de sang et des femmes enceintes ».
Il a souligné que la contamination parallèle par le virus B et les virus D, très répandue en Mauritanie, constitue, elle aussi, un facteur aggravant le risque d’hépatite.
Selon le Représentant par intérim de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Dr Zombre Sosthène « le risque de décès par cirrhose ou cancer dus au virus de l’hépatite B est de l’ordre de 25% chez le porteur adulte chronique si l’infection a eu lieu pendant l’enfance ».

Souirce: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge