Mauritanie: six candidats vont défier Ould Abdel Aziz lors de la présidentielle du 21 juin

(Agence Ecofin) – Le  Conseil constitutionnel mauritanien a annoncé, le 8 mai, avoir reçu sept dossiers de candidature à la présidentielle du 21 juin. Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz a été le premier à avoir déposé dans dossier. Arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en août 2008, M. Ould Abdel Aziz, président en exercice de l’Union africaine (UA), est un ancien général qui avait été élu l’année suivante pour un premier mandat de cinq ans dans des conditions contestées par l’opposition. Vainqueur dès le premier tour en 2009, il est le grand favori du scrutin.

L’opposition radicale rassemblée au sein du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) ayant boycotté la présidentielle pour protester à nouveau les conditions de son organisation, M. Ould Abdel Aziz va affronter six candidats, deux appartenant à l’opposition modérée et quatre indépendants.

Les deux candidats issus de l’opposition modérée sont Ibrahima Moctar Sarr, militant historique des droits des négro-mauritaniens, déjà candidat en 2007 et 2009 et Boidiel Ould Houmeid, ancien ministre du régime Ould Taya. Les quatre  indépendants sont plus novices en politique. Issu de la société civile, Biram Ould Abeid préside une association qui combat l’esclavage. Alioune Ould Bouamatou fait lui partie d’une famille d’hommes d’affaires très influente dans le pays. Proche du parti au pouvoir, Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss préside actuellement le conseil d’administration de l’agence de presse officielle AMI.

Dernier prétendant: Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni. Cet avocat est une personnalité du FNDU, mais il se présente en dehors des structures de cette coalition d’opposition, de syndicats et d’organisations de la société civile.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge