Mauritanie: un haut Conseil de la Jeunesse et 183 millions UM d’émoluments non budgétisés

decret_hcj-mauritanie
En Mauritanie le Conseil des ministres devra examiner et adopter demain jeudi (16 avril) le projet de décret portant création d’un « Haut Conseil de la Jeunesse- HCJ ». Alakakhbar a obtenu une copie du document.

La nouvelle structure sera placée sous la tutelle de la Présidence de la République.

L’article 15 du projet de décret stipule que  «le président du HCJ a rang et avantage d’un ministre. Les 13 autres membres du bureau exécutif ont rang et avantages de chargés de missions au Cabinet du Premier Ministre. »

Les émoluments d’un ministre mauritanien s’élèvent à un million six cent mille ouguiyas (1, 600,000 UM). Un chargé de mission au Cabinet du premier ministre perçoit lui un million cinquante mille ouguiyas (1, 050,000 UM).

Selon ces chiffres les 14 membres du  Bureau Exécutif du HCJ vont percevoir tous les mois 183 000 000 d’ouguiyas des caisses de l’Etat.  Une dépense qui n’a pas été mentionnée dans le budget 2015, validé depuis un mois.

Parmi ses attribues, le HCJ  « possède un droit de représentation dans tout ce qui requiert une représentation de la jeunesse au niveau national régional et international», comme mentionné dans l’article 4.

D’après toujours cet article le HCJ  a aussi « le droit de regard et d’émission d’avis…sur tout accord portant au long terme (10 ans) envisagé par le gouvernement avant d’être signé officiellement»

ALAKHBAR

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge