Mauritanie : Une carte à trois pistes politiques,

Le président de l’Assemblée Nationale Mauritanienne et leader du parti Alliance Populaire pour le Progrés (APP), Messaoud Ould Boulkheir, risque de devenir le No 1 de la paix sociale en Mauritanie, si réellement ses initiatives sont pour l’intérêt général du pays, sans rancœur et sans coup bas.  L’homme, visiblement aux engagements sérieux vient de rencontrer le chef de file de l’opposition et président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), Ahmed Ould Daddah, pour quoi ? ‘’Kham’’. Quoi qu’il en soit, ce Kham là, pousse certaines sources de mettre sur table trois hypothèses la première, trouver des bonnes pistes pour le départ de Ould Abdel Aziz du pouvoir sans aucune goutte de sang et ni tension politique ou sociale qui ternissent l’image du pays ou l’expose aux sanctions internationales ou à une révolution populaire sans résultat. La deuxième hypothèse se renforcer politiquement avec des cartes propres pour faire élire un président civil à la prochaine présidentielle en le préparant dans les coulisses politiques en même temps  pousser les militaires sans aucune trace de quitter le pouvoir pour se retrouver à une armée républicaine loin de la vie politique. La troisième hypothèse, rouler pour le régime en place avec les orientations de Ould abdel Aziz en vue de préparer une formation d’un gouvernement d’union nationale.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind