Mauritanie: une forte ponction sur le Fonds national de revenus des hydrocarbures

enregistréLe Fonds national de revenus des hydrocarbures (FNRH) mauritanien a enregistré une ponction de 35 millions de dollars (12,37 milliards d’ouguiyas). Ce prélèvement pourrait s’expliquer pour des raisons de stabilisation macro-économique dans un contexte particulier de baisse des recettes.

Le solde du Fonds national de revenus des hydrocarbures (FNRH) a enregistré une baisse significative avec une ponction de 35 millions de dollars, soit 12,37 milliards d’ouguiyas, abaissant le solde à 59,94 millions de dollars, soit 21,96 milliards d’ouguiyas.

Seulement, le rapport sur le FNRH ne précise pas la raison d’une telle ponction, ni l’affectation de cette somme.

Toutefois, face à la baisse des recettes de l’Etat consécutive au recul des recettes budgétaires provenant du secteur minier dont les ressources connaissent une forte décrue à cause des cours bas des métaux sur le marché international, il est très probable que cette manne vienne couvrir des dépenses que l’Etat a du mal à assurer avec ses recettes, jouant ainsi son rôle de stabilisateur macro-économique.

Rappelons que le FNRH a été créé en 2006 suite à l’adhésion de la Mauritanie à l’Initiative pour la transparence dans els industries extractives (ITIE). Ce fonds souverain joue un rôle de fonds de stabilisation macro-économique et a un objectif à long terme de l’accumulation de l’épargne pour les générations futures. Les ressources du FNRH proviennent de l’ensemble des revenus de l’Etat issus directement ou indirectement des activités dans le secteur en amont des hydrocarbures, en particulier dans le domaine de l’exploration, de l’exploitation, du développement et de la commercialisation.

A noter que la production du champ offshore «Chinguitty» situé au large deNouakchott a été de 156.132 barils pour le mois de juin, soit une moyenne journalière de 5204 barils/jour, contre 5128 barils/jour en mai 2016.

La production de ce site est partagée entre l’Etat, représenté par la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM) et plusieurs opérateurs étrangers regroupés en pool depuis juillet 2007.

Les revenus de l’Etat mauritanien tirés du pétrole encaissés au cours du mois de juin s’élèvent à 4,26 millions de dollars, soit l’équivalent de prés de 1,6 milliard d’ouguiyas mauritaniens.

Par notre correspondant à Nouakchott/
Cheikh Sidya 

Source: le360

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge