Mauritanie: une ONG réclame la libération de 13 militants anti-esclavage

anti-En Mauritanie, l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme appelle à la libération immédiate et sans condition de 13 membres de l’ONG anti-esclavage IRA. Le 29 juin, une opération de déplacement de populations installées sur un terrain privé de la capitale avait dégénéré.

Au cours des jours suivant, 13 membres de l’ONG IRA avaient été arrêtés, les autorités les accusant d’être à l’origine des heurts qui ont fait plusieurs blessés parmi les policiers.

Ce n’est que le 12 juillet qu’ils avaient finalement été entendus, au milieu de la nuit, par un procureur qui les a inculpés en flagrance de plusieurs chefs dont rébellion et attroupement armé.

D’après les témoignages que nous avons recueillis, pendant une période de 3 à 12 jours, ils ont été détenus au secret.

Alexandra Pomeon

Source: FRI 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge