Mauritanie : Urgence d’une action nationale et internationale en faveur des otages abolitionnistes

Birame_brahim_1A tous et toutes, le11 novembre 2014 au 11 novembre 2015, cela fera un an ferme qu’il y a eu lieu des arrestations illégales arbitraires, de séquestration des otages abolitionnistes : Biram Dah Ould Abeid président IRA-Mauritanie et son vice-président Brahim Rhamdane Ould Bilal. Deux pères de familles, des citoyens modèles sont séquestrés pour rien parce qu’ils prônent l’application des lois contre l’esclavage ,contre le racisme et la féodalité . Les ONG Mauritaniennes et internationales, les mouvements Syndicaux, la société civile, la presse nationale et internationale, les partis politiques sont tous appelés à sortir massivement dans les rues ou à dénoncer, interpeller par des communications massives à l’adresse du pouvoir Mauritanien ce jour-là pour exiger la libération immédiate sans condition de ces otages. Il est à rappeler que les otages Biram et Brahim sont malades à cause des conditions de détention très mauvaises , le pouvoir Mauritanien les prive l’accès même aux soins pour les laisser mourir à petit feu, quelle cruauté barbare en ce début du 21eme siècle? Le silence des uns et des autres nous rendra coupable de la non assistance des personnes en danger de mort puis l’histoire sera notre juge naturel. Nous sommes cas même en 2015, nous ne pouvons accepter ni cautionner des prises d’otages par rapport aux opinions politiques différentes de celles d’un pouvoir, nous n’acceptons ni n’accepterons la séquestration avec privation des soins aux militants des droits de l’homme sur la simple raison que leur discours ne plait pas aux hommes du pouvoir. C’est scandaleux n’est ce pas? Alors pourquoi rester silencieux? En vous remerciant d’avance. Diko hanoune, militant abolitionniste.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge