MAURITANIE/AFFAIRE D’HÉRITAGE : UNE FAMILLE VOLE EN ÉCLATS

HÉRITAGEL’histoire se passe à Teyarett, un département de la capitale, où la famille H.O.L, connu de toute la zone et respecté de tous n’a pas survécu à la mort du père de famille emporté par une longue maladie.

Cette mort apparemment attendue avec empressement pour ne pas dire souhaitée par les descendants du défunt a, tout de suite, semé la zizanie. En effet, les enfants n’avaient pas fini de faire le deuil lorsqu’ils entrèrent en conflit au sujet de l’héritage. En effet, l’aîné de la famille avait concocté un plan pour faire main basse sur la majorité des biens de son père. C’est ainsi qu’avant même le décès de ce dernier il s’était employé à recenser et collecter certains biens (maisons, bétail) et à la mort de son père il prétendit que ce dernier les lui avait légués et prétendit qu’il était le chouchou du vieux.

Ses nombreux frères et sœurs ne l’entendaient pas cependant de la même oreille et affirmaient qu’ils ont porté plainte contre celui qu’ils considèrent comme un usurpateur. Et le mal était ainsi fait car la famille a profondément pâti de cette douloureuse affaire.
Des affaires comme celle-ci sont légion à Nouakchott et ailleurs dans le pays où l’héritage a toujours constitué une pomme de discorde entre membres d’une même famille.

De nos jours, l’appât du gain et le recul de la foi font ressurgir des comportements immoraux inimaginables. C’est ainsi que certains se partagent l’héritage avant même la mort de la personne propriétaire dont la mort est parfois souhaitée. Voilà qui donne à réfléchir et montre que l’homme, s’il est capable du meilleur il est également capable du pire.

Bakari Guèye

Source: Tawary

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge