Mauritanie/Economie : Le Fmi prévoit une chute importante du PIB en 2015

fmiMauriweb : Le FMI reconnait l’inéluctable chute du PIB en Mauritanie pour l’année 2015, apprend-on de source des consultations engagées récemment avec les autorités mauritaniennes.

Selon la même source citant un document officiel, qui expliquerait cette déconvenue, un ralentissement de l’activité économique et la baisse du prix du fer. Ainsi « la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) réel devrait tomber à 5,5% en 2015 contre 6,4%, en 2014.

Dans le même sillage, les réserves de change, estimées à 6,5 mois d’importations en 2013, ne sont plus que de 4,7 mois pour 2014. Le pays pourrait donc traverser une période trouble en 2015 inaugurée par des signes avant-coureurs qui expliquent le maintien des autorités des prix virtuels des combustibles aux détriments des usagers et alors que le prix du baril de pétrole à chuté de moitié (53 USD).

Les remous sociaux observés en ce début d’année ne pourraient donc qu’être le prélude à d’énormes difficultés pour le gouvernement de faire face à ses obligations et à sa programmation économique.

Par ailleurs, nos confrères de financialafrik notent sur la base du document du Fonds Monétaire International (FMI) rendu public à l’issue des consultations avec les autorités mauritaniennes au titre de l’article IV des statuts du fonds que le Fonds monétaire international a mis en garde les autorités mauritaniennes contre la fragilité du système bancaire face aux chocs financiers.

Entre autres raisons invoquées, et en dépité d’une bonne capitalisation, «la forte concentration du crédit (y compris le crédit au secteur public), les risques de change, la faible rentabilité due à un modèle d’entreprise limité, alliées à une forte une concurrence, exacerbent la vulnérabilité du système bancaire». 

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge