Mauritel 3 G+ : Silence, on gruge!

Mauritel
Les consommateurs mauritaniens apprennent à leurs dépens que la connexion Mauritel 3 G+ est presque un leurre avec l’impossibilité de se connecter en temps réel, constate-t-on ces derniers jours.

Avec le parc internet censé être le plus important –et le plus performant- la clientèle Mauritel grince des dents face aux désagréments suscités sur ce réseau.

Saturation totale, zone de silence (Nouakchott ?) ou simple manœuvre dolosive, toujours est-il qu’il devient difficile voire impossible de faire usage des clés Usb de connexion que la Mauritel vend à tour de bras sur toute l’étendue du territoire nationale.

Cet arrêt total de la connexion survient à tous les moments de la journée et même à des heures indues. Les espoirs nés du passage du câble sous-marin dans nos eaux territoriales ne semble pas en tout cas améliorer la connectivité. C’est à regretter l’ère précédant l’annonce de l’arrivée de la fibre optique. L’inexistence de la connexion fait croire à certains qu’on aurait allègrement pu se passer de cette « célérité » qui n’est jamais arrivée.

C’est là malheureusement une mauvaise publicité dont cette entreprise pouvait bien se passer. Ceci corrobore, par ailleurs, les mises en demeure dont les opérateurs de téléphonie cellulaire font l’objet de la part de l’Autorité de Régulation.

Un contrôle qualité-prix que certains estiment d’ailleurs en dessous des remontrances que l’Are dispense de temps en temps pour se donner bonne conscience face aux recettes faramineuses que ces entreprises engrangent sur le dos du consommateur mauritanien. Des chiffres d’affaires en constante hausse. Ce dernier non seulement y perd son argent mais aussi un temps fou à espérer se connecter par le biais de telles clés. Vous avez dit virtuel ? Hypothétique même.

Notons qu’aucun parallèle –pour ne comparer que les clés Usb de ces deux opérateurs- ne saurait être opéré entre les clés de connexion Chinguitel et Mauritel. Si les premières semblent relativement bonnes, celles de Mauritel sont d’une parcimonie déconcertante, au point que les Kbps livrés au compte-goutte ne permettent aucune navigation sur ce réseau.

Même pas d’ouvrir une page de navigation. Quelle que soit le moteur de recherche utilisé. Et le plus souvent, la tentative de connexion est automatiquement arrêtée pour revenir encore à la case-départ. La connexion prépayée se révèle chez cet opérateur une grave concussion qui déleste les clients sans aucune contrepartie de service.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind