Médiateur mauritanien au Yémen : La nomination de tous les défis

Ban KI MoonUne information relayée par la télévision Al Mayadine, ce Jeudi , évoque l’éventualité de la nomination par le SG des Nations-Unies Ban KI Moon, du mauritanien Ismail Ould Cheikh Ahmed, au poste de médiateur des Nations Unies dans le conflit Yéménite en remplacement du marocain Ben Oumar acculé par les saoudiens à la démission.
Ces derniers reprochent au marocain son refus de se soumettre à leurs injonctions. Alors si la nomination de Ismail Ould Cheikh se confirmait celui-ci doit gagner le pari historique fait par tous les hommes libres de ce monde sur lui; Il devra se fier à que ce que lui dictent sa conscience et ses principes loin de toute abdication à des considération bassement politiciennes et matérielles.
A la lumière de l’évolution du conflit, les saoudiens perdus dans leurs stratégies confuses et suicidaires, font flèche de tout bois pour imposer leur point de vue ; Le mauritanien qui bénéficie visiblement de la confiance de Ban Ki Moon, qui en moins d’un an, l’a fait valser de représentant adjoint de l’ONU en Libye, au poste de Chargé du dossier Ebola en Afrique de l’Ouest, et peut être maintenant médiateur dans le conflit Yéménite, doit méditer et tirer les leçons du passage de son prédécesseur et surtout savoir qu’il n’est pas proposé pour une sinécure.
Il doit garder en permanence à l’esprit que sa carrière est mise en jeu et qu’il devrait chercher à la stabiliser qu’à servir de joker à un système perdu dans ses deux poids deux mesures et qui jette ses serviteurs après les avoir broyés et évidés.
Les observateurs suivront d’ailleurs avec intérêt sa capacité de garder ses distances vis-à-vis de la position des pays du Conseil de sécurité acquis aux saoudiens et de celle de son pays d’origine la Mauritanie dont le Président Mohamed Ould Abdel Aziz est actuellement chouchouté par les autorités saoudiennes en vue probablement d’une contribution de Nouakchott sous forme de troupes de combat qui affronteront les soldats et les miliciens yéménites au déclenchement de la guerre terrestre. Le marocain dont le pays fait partie de la coalition arabe active a pu et su le faire pourquoi pas lui ?

Cheikh Abou Tah

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge