Meeting du Forum de l’opposition : La colère dans la rue

Ould_Bouhoubeiny_MLK_0_2115.000 selon les organisateurs ! 6000, selon les forces de l’ordre. Le meeting organisé samedi dernier par la Forum de l’opposition a drainé du monde. Normal quand on sait que cette manifestation organisée pour rejeter la corruption dans le pays, a surtout été placée sous le slogan« le peuple souffre de la pauvreté, de la négligence, et de la cherté de la vie ».
La meeting organisé samedi dernier par le Forum de l’opposition mauritanienne a manifestement été une réussite à tous points de vues. D’abord par l’affluence du jour ensuite, par l’unité exprimée des leaders de l’opposition qui n’ont pas manqué de dire leur consternation devant a détérioration des conditions économiques des populations et la hausse vertigineuse des prix des produits de consommation sur toute l’étendue du territoire mauritanien.
Tout à tour, les leaders du Forum qui prendront la parole devaient annoncer en substance à l’attention du peuple que l’unité de l’opposition n’a jamais été mise à défaut et que jamais, celle-ci n’est autant engagée pour changer la donne socio-économique voire politique.
« Le citoyen est victime des politiques ratées du gouvernement ; le pouvoir est incapable de sortir le pays de crises ; la situation sociale et économique à venir serait des pires, si le peuple acceptait encore de se soumettre à ce pouvoir…
Tels sont les passages repris par nombre d’entre eux qui ont soutenu que le changement tant souhaité ne se produira que si la contestation sociale était maintenue. Manifestement attachés à « la révolution » ou au printemps arabe, les intervenants annonceront à leurs militants que cette sortie n’était qu’une première et que « la pression sera maintenue » autant que faire se peut pour amener le gouvernement à réagir.
Pour plusieurs intervenants, la réaction des pouvoirs publics doit impérativement passer par la révision immédiate du prix du carburant dans le pays.
Autre sujet abordé celui du dialogue : tous, ont également évoqué leur attachement au dialogue inclusif. Prenant la parole à propos, le président de Hatem,Saleh Ould Hanena, devait préciser que ce n’est pas l’opposition qui bloque les pourparlers, rappelant qu’au contraire, elle attend toujours une réponse écrite du gouvernement à son document.
Lui succédant, Mohamed Jemil Ould Mansour, président de Tewassoul dira : « le rassemblement d’aujourd’hui inaugure le début d’un nouveau activisme du Forum pour l’opposition, afin de défendre les droits des citoyens et de contrer la hausse spectaculaire des prix des denrées alimentaires et des hydrocarbures ».
Pour le représentant de l’UFP, Mohamed Moustapha Ould Bedredine, « le message le plus important du forum de l’opposition à exprimer aujourd’hui, est de témoigner sa solidarité avec les citoyens face à la flambée vertigineuse des prix, à la propagation de la criminalité et à la recrudescence de l’insécurité ».
Pa son tour, le président du Forum, Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny, devait affirmer que le gouvernement est tenu de répondre par écrit à l’opposition, afin d’assurer les conditions indispensables à l’entrée dans un dialogue sérieux, délivrant le pays de l’actuelle impasse politique.
Il a appelé également le gouvernement à réduire les prix du carburant et des autres denrées alimentaires, devenus insupportables, en raison de leur montée en flèche, a-t-il dit. Le leader en exercice du Forum a requis aussi auprès des autorités publiques, la prise en considération de l’intérêt général, qui ne bénéficie d’aucun égard de la part de l’actuel pouvoir, a-t-il conclu.
Pendant trois heures d’horloge, les leaders se relayeront ainsi à la tribune, chacun y allant de sa verve et de son verbe, devant des militants survoltés et manifestement meurtris par la situation de crise qu’ils vivent des dernières années.
Peu avant le crépuscule, ce fut la fin. Auparavant, l’information avait été donnée que des meetings identiques seraient organisés à terme dans chacune ces willayas de Nouakchott avant que les regroupements ne soient délocalisés à l’intérieur du pays.

MOMS

Source : L’Authentique

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge