Menace de mort proferée contre un conseiller à la présidence de la République

Abdallahi Ould Ahmed Damou,Le conseiller du Président de la République Abdallahi Ould Ahmed Damou, nommé il y a quelques mois, Ambassadeur deMauritanie en Angola, a refusé de regagner cet Etat, à la suite de menaces de mort proférées contre lui par des bandes opérant dans ce pays.
Ould Ahmed Damou a demandé à plusieurs reprises cette nomination au Président Ould Abdel Aziz.C’est après avoir été coopté et s’être préparé pour rejoindre Luanda qu’il a reçu des menaces de mort si jamais il foule des pieds le sol angolais.
Des menaces qui l’ont poussées par la suite à renoncer à regagner l’Angola où se trouve son nouveau lieu de travail.

Source : Taqadoum

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge