Mercredi prochain, « journée sans presse » en Mauritanie

lattentionLes tabloïds mauritaniens ont décrété mercredi 28 septembre courant, « une journée sans presse », afin d’attirer l’attention des autorités et des acteurs nationaux ainsi que des partenaires internationaux, sur le contexte difficile traversé actuellement par la presse, « l’un des piliers du développement et des symboles de la démocratie dans le pays », selon un communiqué publié à cette fin.
La presse écrite vit une situation inédite, due à un ensemble de facteurs dont principalement, la la croissance fulgurante de la presse électronique, souligne le communiqué précité, conjointement signé par des directeurs de publication.
Il est également fait dans cette déclaration, part des contraintes posées par les coûts d’impression élevés et les charges du personnel ainsi que du loyer. Les directeurs de publication comptent également organiser une campagne de sensibilisation, visant le pouvoir en place, l’opposition, les acteurs nationaux et les partenaires de développement, afin de solliciter leur soutien face à cette épreuve.
Une commission de suivi sera aussi mise en place afin de formuler les besoins urgents qui permettent de sauver la presse écrite de la disparition, avant de les adresser aux parties habilitées.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge