Michèle Obama monte au front pour les lycéennes nigérianes

Nouvelle prise de position marquante dans le combat et la mobilisation contre Boko Haram, le mouvement extrémiste nigérian qui a enlevé deux centaines de jeunes filles dans leur lycée pour les réduire en esclavage. Michèle Obama a exprimé, en son nom et en celui de son mari, leur colère et leur peine.
Michelle Obama Attends "Building a Healthier Future Summit"

La mobilisation internationale s’étend en réponse à l’appel à l’aide du Président nigérian Goodluck Jonathan, qui avait demandé aux Etats-Unis de lui venir en aide pour retrouver les 223 lycéennes enlevées par Boko Haram…

C’est maintenant Michèle Obama qui s’est élevée contre leur enlèvement, scandalisée que le motif de ce crime soit le refus de l’éducation des filles par des intégristes dont les agissements apparaissent de plus en plus extrémistes et révoltent une grande partie de l’opinion internationale.

« Comme des millions de gens dans le monde entier, mon mari et moi-même éprouvons de la révolte et du chagrin après l’enlèvement de plus de 200 jeunes Nigérianes », a expliqué Mme Obama, qui, fait rare, remplaçait son époux pour l’allocution hebdomadaire de la Maison Blanche.

De son côté, le gouvernement français a également envoyé à Lagos une équipe d’enquêteurs spécialisés afin de renforcer les équipes de sécurité nigérianes qui apparaissent comme dépassées. ..

Et François Hollande, s’ exprimant en marge des cérémonies commémorant en France l’abolition de l’esclavage, n’a pas oublié de déclarer la France « aux côtés du Nigeria dans sa lutte contre le terrorisme » au nord du pays.

 

Source:Afrik

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge