Migrants en Méditerranée: ONU et ONG critiques sur l’option militaire

Un bateau de migrantsL’Union européenne se prépare à lancer une opération navale contre le trafic de migrants en Méditerranée, après les drames à répétitions de ces derniers mois. Cette opération baptisée « EU Navfor Med » qui prévoit, entre autres, de détruire les bateaux de passeurs, a pour objectif de décourager les trafiquants d’êtres humains à prendre la mer avec des milliers de migrants. En visite, mercredi 27 mai, à Bruxelles, le secrétaire général des Nations unies a répété ses réserves envers ce projet. Des réserves exprimées également par les organisations de défense des droits de l’homme.

L’opération navale ne permettra pas de démanteler les réseaux de passeurs et risque de mettre encore plus en péril la vie des candidats à l’exil. C’est l’avis de Katherine Booth, responsable du bureau droit des migrants à la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH). Selon elle, les passeurs vont s’adapter, « des nouvelles routes encore plus dangereuses, encore plus chères vont se mettre en place », et les trafiquants vont avoir recours « à des bateaux encore plus instables. Nous sommes déjà en train de le voir, avec les passeurs en Libye qui [utilisent] des bateaux en plastique, des Zodiac. »

La réponse militaire de l’Union européenne à cette question se retournera quoi qu’il en soit contre les migrants, selon Katherine Booth : « Ces personnes qui essaient de fuir sont bloquées dans un pays comme la Libye, où les personnes qui sont détenues sont détenues dans des conditions atroces où il y a de la torture, des viols. La responsabilité de toutes ces violations-là sera aussi sur le dos des Etats européens s’ils poursuivent cette opération militaire. »

La première phase de l’opération navale européenne, qui consiste à détecter et surveiller les réseaux de passeurs, doit débuter dans les semaines qui viennent. Les phases 2 et 3, censées aller jusqu’à l’élimination des navires, restent conditionnées à un vote d’une résolution de l’ONU.

 ■ Frontex renforce ses moyens en Méditerranée

Frontex, l’agence européenne chargée des frontières extérieures de l’espace Schengen, a annoncé mardi 26 mai un important renforcement de ses moyens en Méditerranée, peu après l’appel aux Européens du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon à faire plus pour aider les migrants.

Pendant la haute saison d’été, Frontex va déployer au total « trois avions, deux hélicoptères, six navires de surveillance et 12 patrouilles en bateaux, ainsi que neuf équipes d’experts supplémentaires », dans une zone étendue au sud de la Sicile, selon le communiqué de l’agence qui a son siège à Varsovie.

Il s’agit de doubler, voire tripler les moyens de l’opération Triton, gérée par Frontex avec la participation de 26 pays européens, grâce au triplement, décidé en avril par l’Union européenne, du budget de l’agence qui passe de 3 à 9 millions d’euros par mois.

« Le Conseil européen a décidé le 23 avril de renforcer les moyens de Triton et de tripler le budget de l’agence Frontex pour les opérations en Méditerranée, c’est-à-dire pour l’opération Triton qui couvre la région entre la Libye et l’Italie et pour Poséidon qui couvre la région entre la Turquie et la Grèce », détaille pour RFI Fabrice Leggeri, directeur exécutif de Frontex.

Car les filières de passeurs sont extrêmement flexibles, fait remarquer le patron de l’agence : « Nous avons déjà remarqué que depuis janvier 2015, il y a un transfert des routes de l’immigration irrégulière de la Libye vers la Turquie. Si je prends les chiffres depuis le début 2015, nous avons à peu près 39 000 franchissements irréguliers de la frontière en Méditerranée de l’est et nous avons 36 000 franchissements irréguliers de la frontière en Méditerranée centrale. Donc il y aura vraisemblablement des évolutions dans les modus operandi, surtout si l’Union européenne, à partir du mois de juin, déploie également une mission militaire de lutte contre les trafics d’êtres humains au voisinage de la Libye. »

Source: RFI

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge