URGENCE : Plus de 2 milliards d’UM pour régler le passif humanitaire légué à l’armée


Le ministre mauritanien de la Défense, Ahmedou Ould Dèye Ould Mohamed Radhi, a déclaré que le Conseil des ministres, qui s’est réuni jeudi, a approuvé un communiqué sur le règlement du passif humanitaire au sein de l’armée concernant des citoyens non inclus dans le communiqué du 02/062011.

Il a ajouté, dans un commentaire fait juste après le conseil des ministres, que ce communiqué entre dans le cadre du dossier dont la résolution a commencé par le discours du président de la République et la prière de l’absent à Kaédi, le 25 mars 2009, précisant que les dédommagements ont concerné, avant ce communiqué, quelque 974 personnes, anciens membres des forces armées, pour une enveloppe financière de 1,247 milliards d’ouguiyas et des pensions de 98 millions d’UM.

Le ministre de la Défense a affirmé que la commission chargée de recevoir les demandes des personnes touchées a reçu 2270 dossiers qui ont été étudiés au bout de six mois et que 786 cas ont été reconnus comme liés à ces évènements au sein de l’armée, de la gendarmerie et de la garde.

Ould Dèye a indiqué que l’enveloppe financière consacrée au dédommagement de ce second groupe a  atteint 772.132.405 UM alors que les pensions nécessitent 88 millions d’UM. En conclusion, le ministre de la Défense a souligné que le nombre total des anciens des forces armés à bénéficier des dédommagements sera de 1760 personnes pour un montant global de 2.019.700.186 UM et 186 autres millions pour la prise en charge des pensions. Et le  ministre de la défense de dire qu’avec le règlement de ces cas, on peut considérer que le dossier du passif humanitaire au sein de l’armée est clos.

Source : Elhouriya

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge