Ministres candidats aux élections : Un remaniement ministériel en gestation !

ministres-candidats-elections-remaniement-ministeriel-gestationIl ne reste plus devant les mauritaniens qu’un mois pour se diriger vers les bureaux de vote pour élire leurs futurs représentants à l’Assemblée nationale et aux conseils municipaux.

Dans la foulée de cette accélération de la cadence électorale, les noms des personnalités politiques retenues pour défendre les couleurs de leurs partis respectifs aux échéances électorales du 23 novembre prochain sont toujours entourés de la plus grande discrétion.

Un black-out qui s’accompagne de quelques fuites de noms non confirmées par des sources officielles.Des tintamarres de toutes les sauces selon lesquels plusieurs ministres actifs seraient candidats à ces consultations, d’où l’éventualité fort probable d’un vaste remaniement ministériel imminent pour les remplacer.

Il faut encore prendre son mal en patience, pour être assurés de l’entrée dans la compétition électorale d’actuels membres du gouvernement du Premier ministre Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf.

Seules des sources officielles, particulièrement la publication des noms des candidats par la Ceni, qui devrait intervenir incessamment permettra de savoir si des ministres troqueront leur portefeuille contre les fonctions de député ou de maire.

Il n’en demeure pas moins que les rumeurs évoquant cette probabilité deviennent de plus en plus persistantes, corroborées par un ensemble de facteurs qui augurent la formation d’un nouveau gouvernement suite à la sortie de ministres pour défendre les couleurs de l’UPR dans une compétition électorale qui semble difficile à remportée contrairement aux calculs politiques antérieurs.

Ainsi après avoir évoqué la candidature du président de l’UPR Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine à ces élections à la tête de la liste nationale du parti au pouvoir, plusieurs sources parlent également de l’investiture pour les prochaines législatives et municipales de membres du gouvernement.

Il s’agirait, indique-t-on des ministres des affaires économiques et du développement Sidi Ould Tah, de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire Ba Yahya Bocar, de la fonction publique, de la modernisation de l’administration et du travail Mme Maty Mint Hamadi, des finances Thiam Diombar, des affaires sociales, de la famille et de l’enfance Mme Aicha Vall Mint Vergès, du commerce, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme Bamba Ould Dermane…etc.

Selon les mêmes sources, l’actuel ministre de la communication et des relations avec le parlement Mohamed Yahya Ould Horma serait nommé directeur de la campagne du parti au pouvoir à ces élections, d’où également l’éventualité de son remplacement pour permettre à ce portefeuille ministériel sensible de rester neutre par rapport à la compétition électorale.

Sur un autre plan, des sources généralement bien informées, parlent du conclave tenu dans la discrétion par une commission comprenant le Premier ministre et trois leaders du parti au pouvoir (le président, le vice-président et le secrétaire général de l’UPR respectivement Ould Mohamed Lemine, Ould Hourma et Oumar Ould Maatalla, s’inscrivant dans l’optique d’un remaniement gouvernemental à envisager après la publication officielle des candidatures authentifiant l’entrée de ministres dans la course électorale.

Selon les sources précitées, la commission qui motive ses réunions pour des impératifs de concertation sur les futures candidatures du parti avant leur adoption finale, murit aussi ses échanges en perspective du prochain remaniement ministériel pour assurer une continuité de l’action gouvernementale après la sortie des ministres candidats.

Md O Md Lemine

Source : LE RENOVATEUR

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge