Mint Ely Mahmoud : « les pauvres ne demandent rien d’autre que le respect »

Mint Ely MahmoudL’ONG Emel (espoir) a organisé, la semaine dernière, un atelier d’évaluation du programme d’urgence 2015. Un atelier supervisé par l’expert international Mohamed Lemine Ould Selmane et dont l’objectif était de praprer un rapport d’évaluation pour le programme humanitaire menée par l’ONG aider les populations à faire face au retard des pluies et, surtout, à venir en aide aux populations les plus démunies.

L’oprération avait alors permis la distribution de produits alimentaires (300 tonnes de blé) à des familles se trouvant dans les deux Hodhs et au Tagant, ce qui a constitué « un défi pour les travailleurs de l’organisation selon la présidente de l’ONG », Fatma Mint Ely Mahmoud qui a tenu  à préciser que « l’opération a été menée suivant un recensement transparent accompli par des commissions désignées par les populations locales elles-mêmes ».

Elle a ajouté que l’opération de distribution ne s’arrête pas uniquement aux seules populations cibles (les plus démunies) mais atteint également le pays tout entier, tout comme elle a bénéficié aussi au marché local par l’achat de quantités conséquentes de blé. Elle a tenu à préciser aussi que le programme a été tenu à l’écart des contingeances politiques ou sociales ». Et Mint Ely Mahmoud de dire ; « il est important de savoir quand nous devons se présenter en tant que politiques et quand il faut être responsables d’une organisation humanitaire se souciant seulement de l’aide aux populations ». Tout comme elle a indiqué aussi que la personne « ne veut rien de plus que le respect », ajoutant,  à l’adresse des travailleurs de son ONG : « ce que vous accomplissez est un travail digne nécessitant responsabilité et sérieux ».

Des recommandations ont été faites, par la suite, par les superviseurs et acteurs de terrain pour que l’opération soit menée dans de meilleures conditions dans le futur, tout en louant la qualité du travail accompli pour faire parvenir l’aide humanitaire offerte par l’ONG Emel aux populations les plus démunies, malgré les conditions climatiques difficiles.

La présidente de l’Ong a loué la qualité de la coopération entre son organisation, les autorités locales, les élus et les notables qui ont tous contribué, chacun en ce qui le concerne, à la réussite de l’opération.

Source: Elhourriya

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge