Mise au Point adressée au Calame et à Cridem

Je viens de lire l’article paru sur votre site et repris par Cridem (Intitulé: Charité libyenne commence par soi) et relatant le cas de mon évacuation et mise au pointde la prise en charge de mes soins en Tunisie. La lecture appelle de moi le commentaire suivant.

Je suis effectivement en instance d’évacuation en Tunisie et, comme tout Mauritanien de la classe moyenne, je ne peux pas supporter les frais de mes soins.

Ça c’est un fait qui est indéniable mais il est tout aussi indéniable que mon employeur, Chinguitty Bank, m’a toujours soutenu et n’a jamais épargné un effort pour me venir en aide.

Cela fait que je suis indisposé par cet article et je me dois de dire que je suis reconnaissant envers cette institution et envers sa direction générale avec laquelle j’entretiens des rapports amicaux privilégiés. Pour cela, je tiens à ce que ces précisions soient portées à la connaissance de vos lecteurs.

Avec tous mes remerciements,
Sid’Ahmed Sidi Heiba

Source : Sid’Ahmed Sidi Heiba

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind