Mohamed Jemil Mansour : « Nous participons aux élections sans accepter les règles du jeu »

Jemil Ould MansourLe parti islamiste mauritanien Tawassoul (Opposition) va participer aux élections législatives et municipales prévues le 23 novembre prochain.  La décision est à l’encontre de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) dont il est membre. La COD maintient son boycott après l’échec des négociations avec le pouvoir sur un nouveau calendrier électoral.
 Pour justifier cette décision, le président de Tawassoul, Mohamed Jamil Ould Mansour, a déclaré sur RFI qu’en Afrique on peut participer à des élections en acceptant ou pas les règles du jeu et que Tawassoul a opté pour le deuxième choix.  « C’est notre choix aujourd’hui, a-t-il déclaré. Nous participons sans accepter les règles du jeu (…) Ce n’est pas bon pour les Mauritaniens de laisser  le parti au pouvoir occuper seul toutes les instances et toutes les mairies ».
 Et pour Mohamed Jamil Mansour, les élections sont une occasion pour son parti  de s’approcher des populations afin de  leur proposer une alternative, de leur soumettre son discours et d’essayer d‘arracher des postes et des institutions au pouvoir en place.
Source : LECALAME

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge