Mohcen fait main basse sur la présidence du sénat de la manière la plus illégale

Nous apprenons de sources bien informées que le premier vice-président du sénat en l’occurrence  Mohcen El Hadj  s’est approprié illégalement la présidence du Sénat après le décès de Bâ Mamadou dit Mbaré  le 11 janvier dernier. Selon nos sources Mohcen  jouit désormais de tous les droits avantages et  privilèges liés à la présidence du Sénat.

mohssinLa constitution et le règlement intérieur du Sénat sont clairs là-dessus : ils stipulent que seul le président du Sénat et non ses adjoints, pourrait assurer l’intérim du président de la République en cas de vacance du pouvoir.

De nombreux sénateurs ont demandé, au lendemain du décès de Mbaré, l’élection d’un nouveau président. Ce  que Mohcen, appuyé probablement par Ould Abdel Aziz, a complètement refusé. L’ombre qui a assombri les relations entre les deux hommes, à un moment donné, s’est apparemment dissipée. Rappelons qu’un tiers du Sénat a largement dépassé son mandat depuis le 11 avril 2011 et le mandat d’un deuxième tiers se termine le 5 avril prochain, c’est-à-dire la semaine prochaine.

Source : Taqadoumy

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind