«Moi, Birame Ould Dah Ould Abeid…»

oumeir-candidature biram - rimweb.net
Mohamed Fall Oumère – L’affluence n’était certainement pas au rendez-vous, même s’il y avait assez de monde – surtout de jeunes. Ils étaient certes excités, ce qui donnait une ambiance particulièrement chaude.

L’ambiance a été entretenue par un grand chanteur qui a repris quelques morceaux d’anthologie dans le répertoire dédié aux louanges du Prophète (PSL). Quelques moments de rêveries et de souvenirs faisant régner une atmosphère mélancolique qui nous rappelait que «la musique adoucit les mœurs». Place à l’évènement…

L’ambiance est surchauffée quand Birame Ould Abeid fait son entrée accompagnée de son épouse. Bien encadré par «ses» hommes, le couple s’installe sur le podium après avoir fait le tour des rangées des invités. On sacrifie à la tradition des Sourates lues par Imam naturellement haratine.

Puis, moins «traditionnelle», la séance de l’hymne national. Brahim Ould Abeid qui fait le maître de cérémonie donne la parole immédiatement à Birame qui commence en Arabe avant de faire le discours en Français. «Il s’adresse à qui d’abord ?» se demande quelqu’un avec une pointe de malice.

Puis, sans laisser place à une réponse, il ajoute : «C’est sans doute un discours destiné à la consommation extérieure». Pourquoi ? «En fait, explique un proche de Birame qui a tout entendu, Birame pense que s’il commence à discourir en Arabe, le public partira dès que la traduction est engagée, alors il retient la foule en majorité arabophone…»

Une longue introduction sur le parcours de Birame Ould Dah Ould Abeid, militant des Droits de l’Homme, objet de toutes les tracasseries de la part des autorités, consacré par le Prix 2013 des Droits de l’Homme des Nations-Unies, aujourd’hui candidat à la présidence de la République.

«Je vais à l’assaut du fauteuil présidentiel». Avant même que ne soient fixées les échéances, Birame Ould Dah est le premier à exprimer son désir d’y aller. Pour ce faire il tient à rassurer. Son projet vise à cultiver la solidarité entre les communautés mauritaniennes, pas à les mettre face à face.

Il est «le Président des riches» parce qu’il souhaite voir tous les mauritaniens s’enrichir. Il n’est pas une menace pour les riches parce que son projet vise «à boucher les trous par lesquels la violence peut arriver. Par la juste redistribution des richesses, par l’instauration de l’Etat de droit, l’égalité des citoyens, la mise à mort du racisme…» et d’affirmer :

«Les gens qui ont des biens peuvent dormir tranquille, aucune vague de violence ne va venir menacer leurs biens accumuler avec beaucoup d’endurance. Je voudrais rassurer aussi ce qui ont peur pour leurs enfants, des enfants qui ont étudié séparément, qui habitent dans des quartiers différents, je les rassure car au bout de mon engagement, il y a l’unité car je combats le spectre de la confrontation et de la violence».

La candidature est celle «de la rupture, du renouveau politique parce qu’elle propose des changements fondamentaux dans les propositions. Jusque-là, la classe politique traditionnelle a été incapable de faire autre chose que la duplication des programmes, d’où son échec. Il s’agit maintenant de rompre avec les vieux schémas».

Mais pour éviter toute équivoque, il a martelé : «Birame Ould Dah Ould Abeid restera Birame…» Comme pour dire que l’engagement politique en vue d’une élection ne changera rien à l’homme qu’il est jusqu’à présent. C’est ainsi que le combat pour les droits peut mener fatalement à la politique. Pour Birame, cela découle de soi.

Depuis son retour du siège des Nations-Unies où il a été distingué, Birame Ould Dah Ould Abeid n’a pas hésité une seconde à s’en prendre à la presse, aux leaders d’opinion, aux religieux, aux politiques, finalement à toute l’élite qu’il a qualifiée d’esclavagiste au service de l’obscurantisme. A-t-il changé d’appréciation vis-à-vis des journalistes qu’il a invités massivement ce jour-là ? ou est-ce une attitude campagne ?

Par Mohamed Fall Oumeir

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge