Drame de la Méditerranée : L’Afrique et l’Europe font un pas de danse de l’hypocrisie dans un sourire d’irresponsabilité

VSF080415500Les drames effroyables dont la Méditerranée est devenue le théâtre imposent à l’Afrique mère un sursaut qui va au-delà de la victimisation ambiante et perpétuelle. Il revient à nos gouvernants de prendre des mesures qui s’imposent malgré les difficultés.

A l’Europe, destination première, ce drame impose deux devoirs que commande l’humanité la plus élémentaire: sauver les malheureux migrants qui dans l’espoir d’un illusoire Eldorado confient leur sort à des « passeurs » qui trop souvent ne les conduisent qu’à la mort, et traquer et mettre hors d’état de nuire ces trafiquants de chair humaine.

L’Europe se doit de dégager la responsabilité de l’ancien président français Nicolas Sarkozy et Bernard-Henri Lévy, son ministre des Affaires étrangères par intérim. Ils portent à eux deux, une lourde responsabilité dans la situation actuelle. L’intervention armée de la France est directement à l’origine du chaos libyen.

J’ai observé avec l’Europe de Bruxelles la minute de silence à la mémoire de ces morts de l’espoir, mais François Hollande et Manuel Valls commettent une lourde faute en faisant miroiter l’espoir d’un asile à des centaines de milliers de candidats au départ. L’irresponsabilité du gouvernement français actuel fait écho à l’irresponsabilité du gouvernement précédent.

L’urgence n’est pas d’alimenter mais de tarir le déferlement d’une immigration incontrôlée. Voilà pourquoi l’Afrique et l’Europe doivent se mettre autour d’une table, afin de voir après avoir dégagé les responsabilités des uns et des autres, ouvrir le chemin de la construction de l’Afrique par les africains avec leurs propres rêves et leurs propres imaginations.

Source: Camer
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge