Monsieur le Président ,Pourquoi les retraités de la SNIM touchent-ils 60% moins que ceux de la SOMAGAZ ?

Doublement victimes d’injustice : d’une part, leur exclusion de la nouvelle caisse complémentaire de départ a la retraite qui ne profite qu’a leurs collègues sortis en 2011 et d’autre part, du calcul erroné de leur « allocation départ a la retraite » contrairement aux conventions collectives de travail et lois en vigueur, …

…les pionniers et vétérans qui ont contribué a la création et mise en chantier de la Miferma/Snim depuis 1958, s’adressent de nouveau au président de la République, après que leurs doléances qui lui étaient envoyées le 11 Octobre 2012 n’aient pu trouver ouïe attentive, en raison de sa blessure a Toueyla survenue le 13 Octobre 2012.

Ils souhaitent cette fois, que la diligence que requiert la gravité de leur problème préoccupe davantage son Excellence Monsieur le Président des pauvres et laissés pour comptes.

La caisse de retraite complémentaire

Instituée pour arrêter l’hémorragie des départs volontaires, limiter les fuites de compétences, motiver les travailleurs en service et récompenser les anciens partis a la retraite, la caisse de retraite complémentaire, est alimentée par 17% du salaire de base de chaque travailleur (10% supportés par la SNIM et 7% retenus sur salaire).

Au moment du départ a la retraite chaque ouvrier, maitrise ou cadre perçoit un PLUS – parallèlement a la pension de vieillesse payée par la CNSS (caisse nationale de sécurité sociale)- équivalent a 80% de son dernier salaire de base et ce, pendant 10 ans. Malheureusement cet avantage ne touche que les travailleurs partis a la retraite a partir de 2011 et en prive les plus anciens pourtant plus méritants.

Voir ce lien : http://adrar-info.net/?p=11004

Mauvais calcul de l’indemnité : « Départ a la retraite »
La Mauritanie est probablement, l’un des rares pays au monde où la convention collective du travail fait l’objet d’interprétations parfois diamétralement opposées selon le bon vouloir des employeurs, et ce en l’absence de la rigueur dans l’application stricte du code du travail. Pour les non initiés, l’indemnité de départ à la retraite (IDR) est calculée en pourcentage de l’indemnité de licenciement.

Il s’agit donc de déterminer pour chaque retraité cette dernière qui servira de base au calcul de l’IDR. L’indemnité de licenciement, quand à elle, comporte trois niveaux (25%, 30% et 35%), tranches dont devrait bénéficier, cumulativement, tout travailleur licencié, au prorata des années de services effectuées…Malheureusement ce mode de calcul n’est pas celui en vigueur a la Snim , autrement : Pourquoi les retraités SNIM touchent-ils 60% moins que ceux de la SOMAGAZ ? Explications sur ce lien : http://adrar-info.net/?p=8796

Les retraites Snim ont adresse par le passe plusieurs correspondantes aux dirigeants de la Snim et responsables ministériels concernes http://adrar-info.net/?p=12284

En interpellant cette fois le Président de la République espèrent-ils obtenir gain de cause. Amine

Ely Salem Khayar

Source : Adrar Info


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind