Monsieur le Président un peu de respect Quand même

Cheikh Abdel AhadLe discours de Mohamed Ould Abdel Aziz à Néma démontre une fois de plus qu’il n’est pas seulement le président de la république mais le garant du système raciste qui dirige le pays depuis l’indépendance. Pour assurer les esclavagistes et pour montrer aux pauvres Harratines qu’ils sont sous l’éternel joug des  esclavagistes Aziz n’a pas mâché ses mots. Il l’a dit enfin, publiquement, l’état n’a pas envie de lutter contre l’esclavage puisqu’il n’existe pas et les Harratines sont eux même les causes de leurs malheurs est que l’état ne fera rien pour soulager ce peuple condamner à vivre comme des animaux sur la terre de leurs ancêtres.

En réalité le mépris et la volonté de maintenir les Harratines au bas de l’échiquier national reste une priorité pour le système esclavagiste qui  détient en otage le peuple mauritanien.  Devant une foule a majorité Harratines, Aziz n’a pas hésité a accusé les victimes de sa gouvernance de fauteurs de troubles nationales et de déstabilisateurs du système démographique à cause de leurs  irresponsables actes reproductrices.  Sans doute monsieur le « président » a oublié l’adage qui dit « ne jette jamais de pierres sur  les gens si ta maison est en verre ».

Vu l’endroit, le moment et l’occasion les paroles d’Aziz ne peuvent être un lapsus. Les Harratines viennent juste de célébrer le troisième anniversaire du manifeste des Harratines après la disparition du martyre Mohamed Said Ould Homady  avec un peu de réussite, à cause d’une mauvaise préparation. Les ténors Harratines sont en train de se faire la valeur devant le raïs pour des privilèges personnels avant le « dialogue ». Les manifestations de la jeunesse Harratine sont réprimées avec violence sans  condamnation aucune. Les chancelleries occidentales toujours fidèles à leur principe sont plus occupées par l’intérêt de leur pays que les droits d’un peuple autochtone qui accepte de vivre sous l’esclavage et la discrimination au 21éme siècle.

Un autre phénomène dans l’évènement qui ne peut se passer inaperçue est la présence d’une milice exclusivement Harratine.  C’est un message de plus adressé à la communauté Harratine en particulier  et la communauté négro mauritanienne en général pour leur prouver  que les esclavagistes  bénéficient d’une défense d’avant-garde composée par des éléments issus de la même race qui va nous combattre en cas de conflit.

Tout cela démontre que le système esclavagiste n’a pas envie de résoudre les problèmes sociaux qui perdurent et qui peuvent engendrer en guerre civile. Ils comptent toujours sur la politique de gouvernance singulière pour exclure les autres.  Le mensonge est le marchepied de tous les vices. Pour faire face aux mensonges continus des esclavagistes qui maintiennent les Harratines dans l’esclavage une entente Harratine, négro mauritanienne et des Beïdanes modérés  est plus que fondamentale pour sauver le pays du chaos.

Cheikh Abdel Ahad de la communauté Harratine

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge