Monsieur le rapporteur la Mauritanie est bizarre

Cheikh AbdelLa Mauritanie un pays pas comme les autres.  La Mauritanie un pays où l’on défend les forts et écrase les faibles ; la Mauritanie un pays où les faibles payent les impôts et les riches reçoivent leurs indemnités des caisses de l’état. Ici c’est les fous qui régularisent la circulation quand elle est perturbée par les hommes de la sécurité routière. Chez nous les avocats défendent les injustices et diabolisent la neutralité. En Mauritanie les oulémas ne parlent que si c’est le gouvernement  sollicite leurs paroles. Dans notre pays l’or appauvrit et la paresse enrichie. Ici les compétents chôment et les nullards travaillent.

Par excellence notre république islamique de Mauritanie est une nation made dans les salles de science-fiction. Tout est possible rien n’est bizarre ; tout est voulu par Allah et on oubli la punition d’Allah. Les voleurs sont libres et les innocents sont entassés dans les prisons. C’est Bizarre le président nie l’esclavage devant un meeting populaire et une semaine après le tribunal qu’il a inauguré lui-même  condamne deux personne pour pratique de l’esclavage. Coup de théâtre ou ironie nous sommes perplexes. Plus bizarre quand un président insulte son peuple qui vient lui souhaité la bienvenue. Plus surprenant ses insultes doivent être reproduites devant le peuple par les ministres en guise d’excuse.

Ici on ne parle pas de l’esclavage mais de ses séquelles ; de la fumée sans feu monsieur le rapporteur.  Notre président a dit que les séquelles de l’esclavage sont causées par l’ignorance et la pauvreté. Mais si on ôte la pauvreté et l’ignorance de l’esclavage ; qui est ce qui reste?  Ils se contredisent pour  rejoindre votre description de la réalité. Ici nous n’avons pas un commissariat aux droits de l’homme mais un commissariat aux droits du président et de ses collaborateurs. Nous n’avons pas un gouvernement mais une milice dirigeante. Ce qui explique la peur de dire la vérité. Les pacifistes sont des ennemis de la nation et les extrémistes sont les vrais patriotes.

Votre rapport est une description d’une partie de la réalité puisque la réalité est plus cruelle que vous ne le pensez. Ils vous taxent de partialité parce qu’ici on n’aime pas la vérité. Vous avez déjà fait preuve de franchise dans votre lettre adressée à l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires commis par l’armée américaine en Irak. Nous vous félicitons pour votre courage et votre engagement en faveur du bien-être de l’humanité.

Cheikh Abdel Ahad Secretaire général de Houkouki

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge