Mr. BOULKHEIR s’inquiète de « l’acharnement » contre les Harratines en Mauritanie (Affaire Birame)

Le président de l’APP et de l’Assemblée nationale mauritanienne, Messaoud Ould Boulkeir, est inquiété du fait que les médias officiels soient dressés contre les Harratins, a appris Alakhbar de son entourage porche.

Messaoud rappelle, selon la source, qu’il a participé au dernier dialogue national pour renforcer la cohésion nationale et l’unité du peuple mauritanien, mais force est de constater, selon lui, que Ould Abdel Aziz et les médias officiels instrumentalisent l’affaire Birame pour saper la cohabitation des composantes de la société mauritanienne.

Et même si Messaoud condamne l’autodafé de Ryad, il rappelle que c’est à la justice de statuer sur l’affaire, précise la source.

Malheureusement l’annonce de punition sévère contre Birame de la part du chef de l’exécutif, des membres du gouvernement et des leaders des partis de la majorité, font perdre à la justice toute indépendance ou efficacité. Pire, l’affaire commence à tourner à un règlement de comptes contre les Harratins, s’inquiète Messaoud, dit la source.

Enfin Messaoud, qui avoue être en désaccord avec Ould Abdel Aziz, menace de sortir de son silence si les autorités gouvernementales ne revoient pas leur position actuelle vis-à-vis de cette affaire Birame.

Source: Alakhbar

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info

Publicité

Mauritel

Comments

  1. vivre says:

    BIEN il est temps de faire clairement la distinction entre les Haratines et le Bidhanes
    Messoud vous avez trop de temps avant de bouger, il est temps 

    l’acte de Biram est  condamnable certes , mais il y a plus grave dans ce pays *HELP*  

  2. vivre says:

    il st grand temps que les leader Haratines bougent  *CRAZY*

Speak Your Mind