Muette comme une carpe, Simone Gbagbo annonce attendre son procès

ABIDJAN LE 13 NOVEMBRE 2012 –Certains évoquaient une éventuelle grâce présidentielle dans le cadre de la réconciliation, apparemment ce ne serait pas pour l’heure le cas. Accusée de génocide par l’Etat ivoirien, Simone Gbagbo est entendu par la justice depuis ce lundi à Odienné.

Dernière ligne droite, à en croire les autorités du pays, avant l’ouverture des procès de la crise post éléctorale, le juge Mamadou Koné effectue son ultime audition avec l’ex piller du régime de Laurent Gbagbo. Cette dernière est sur le point de reprendre pour se terminer ce mardi soir.

Selon le peu d’informations reçues en exclusivité en marge de l’audition de l’ancienne première dame, de sources proches du juge, KOACI.COM apprend que Simone Gbagbo ne se serait pas montrée très coopérative en se muant dans le silence, laissant à son avocat, la tache de répondre. Toujours selon nos informations, la prisonnière de l’ancien régime attendrait de pied ferme l’ouverture de son procès afin de pouvoir s’expliquer devant la justice et devant le peuple sur les accusations dont elle fait l’objet.

Reste désormais à connaitre la date d’ouverture des procès de ces anciens proches de Laurent Gbagbo emprisonnés arbitrairement, sans jugement depuis près de deux ans, certaines sources proches du ministre délégué à la justice indiquent qu’ils commenceront à partir du 19 novembre prochain.

Amy


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind