Municipale de Rosso : Ballottage favorable à El Wiam

Rosso-bamba-diarra
Le second tour des élections législatives et municipales s’annonce enflammé à Rosso. L’épicentre du combat se noue autour de la municipalité, entre l’UPR et El Wiam.

Sidi Mohamed Diarra, le candidat d’El Wiam, tant à la députation qu’à la mairie, a repris son bâton de pèlerin et prêche partout sa cause. Il multiplie réunions, rencontres et sensibilisation à grande échelle, entre les villes de Rosso et Jedrel Mohghène.

Quant à son adversaire de l’UPR, Bamba Ould Daramane, il bénéficie d’un soutien massif des barons de ce parti et des amis du pouvoir.

Vendredi 29 novembre, plusieurs ministres, directeurs centraux, directeurs généraux de sociétés, hommes d’affaires et autres cadres UPR de la région, renforcés par nombre d’agriculteurs, ont ainsi débarqué à Rosso, avec un objectif déclaré : « Rosso ne doit pas basculer dans l’opposition ».

Tous se disent prêts à utiliser « tous les moyens humains et matériels » (sic !), pour faire passer leur candidat. Selon des rumeurs persistantes, ce serait sur ordre explicite du président de la République que ces hommes et femmes politiques se sont déployés à cette fin. Mais, dans le camp d’El Wiam, on estime que « le vent du changement a soufflé » et que, quels que soient les efforts fournis par le pouvoir et l’UPR, rien n’arrêtera l’élection de Sidi Diarra à Rosso, tant à la direction de la mairie qu’au siège de député.

Démarrage immédiat de la campagne

C’est, en tout cas, dès après les premières estimations, avant même l’annonce officielle, par la CENI, des résultats, que le camp de l’UPR, avec, en éclaireurs, Brahim Ould Radhi et Tfagha Ould Mohamed El Abd, dit Fahasy, a repris campagne. Mercredi soir, ces deux militants organisaient une réunion, strictement réservée aux habitants de leur quartier, Satara.

Divers assistants ont, à tour de rôle, évoqué les multiples erreurs à l’origine, selon eux, du relatif échec de l’UPR, au premier tour des municipales et législatives de Rosso, puisque voilà le parti-Etat contraint à un second tour avec El Wiam.

Parmi les raisons soulignées, « manque de considérations, affiché par les leaders UPR, à l’endroit de leurs militants », « manque de contacts », « non-financement des tentes de la campagne », « excès de confiance et sous-estimation de l’adversaire », « promesses non-tenues »

Touchant, tout de même, de voir ces leaders politiques UPR soudain empressés à s’enquérir, auprès des gens, de leurs problèmes auxquels – cela devrait aller de soi et cela ira peut-être mieux en le disant, en tout cas, ça ne coûte rien – « des solutions immédiates seront trouvées ». Discours de campagne ou non, les langues se sont déliées et des doléances ont été exprimées. Seront-elles jamais satisfaites ? Dans quels délais et mesure ? That is l’éternelle question…

Quand l’UPR se noie, Ould Meïne se déploie !

Tentant d’éviter la noyade, l’UPR en appelle aux valeurs sûres, comme l’ancien député Slame Ould Meïne qui dirigeait la campagne du parti dans l’Adrar. C’est ainsi que cet homme politique de renommée se retrouve à venir en aide à un clan qui était, pourtant, hier encore, son adversaire.

Mais redresser la côte de popularité de l’UPR, à Rosso, n’est pas tâche facile car Sidi Diarra a déjà gagné la sympathie d’une bonne partie de la population de la ville et des environs.

Slame Ould Meïne bénéficie, c’est vrai, d’une bonne réputation, dans la capitale du Trarza. Mais réussira-t-il, pour autant, à renverser la tendance en faveur de Bamba Ould Daramane ? Mission risquée et, bien que fortement épaulé par les grands barons de l’UPR, Ould Meïne entre dans une fort dangereuse zone de turbulences.

Quant à El Wiam, en ballotage favorable dans ce second tour contre l’UPR, il se concentre sur les déplacements et interventions de Sidi Mohamed Diarra, travaillant avec méthode et discrétion, au point que ses principaux dirigeants restent introuvables et injoignables par téléphone. Une bonne méthode de campagne ? Le résultat nous le dira… Si tant est qu’il soit le réel reflet de la volonté populaire…

Jiddou Ould Hamoud
CP Rosso

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge