Neuf employés afghans d’une ONG tchèque tués en Afghanistan

Kaboul 2En Afghanistan, dans le nord du pays, une attaque visant une ONG tchèque a provoqué la nuit dernière la mort de 9 de ses employés afghans, deux gardes et sept travailleurs humanitaires. C’est la deuxième attaque visant un groupe de travailleurs humanitaires en deux mois en Afghanistan. Alors qu’à travers le pays, les combats sont par ailleurs quasi quotidiens entre les forces gouvernementales et les insurgés islamistes.

L’ONG People in Need a annoncé ce mardi 2 juin dans un communiqué la suspension de l’ensemble de ses activités en Afghanistan. Et ce après que des hommes armés ont pris d’assaut, vers minuit la nuit dernière, la résidence où logeaient les travailleurs humanitaires de cette ONG d’origine tchèque. Une attaque qui a pris place dans la ville de Zari, située dans la province de Balkh, dans le nord du pays. Une province pourtant habituellement considérée comme l’une des plus calmes d’Afghanistan.

En mars dernier dans la province centrale de l’Uruzgan, ce sont cette fois 5 employés de l’ONG Save the Childrenqui avaient été enlevés puis retrouvés morts un mois plus tard. L’ONG a depuis cessé tout travail dans cette province.

L’an dernier, selon l’ONU, 57 employés d’ONG ont trouvé la mort en Afghanistan, des Afghans pour l’essentiel. Car ce sont eux qui se retrouvent en première ligne dans le travail de terrain effectué dans les provinces, notamment en raison du fait que la grande majorité du personnel expatrié est généralement cantonnée dans des enceintes fortifiées, au cœur de la capitale Kaboul. Et ce alors que la saison dite des combats fait rage en Afghanistan, avec des combats quasi quotidiens entre les forces de sécurités afghanes et les insurgés talibans.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge