Nicolas Sarkozy crée la diversion entre riverains maghrébins

Nicolas SarkozyLa visite en Tunisie de l’ancien président français Nicolas Sarkozy aurait desservi les relations tuniso-algéro-libyennes.
Alors que les autorités algériennes avaient promis, au lendemain des événements de Sousse d’encourager la destination TUNISIE pour ses touristes, voilà qu’Alger décide d’empêcher les militaires algériens et membres des forces de sécurité de se rendre en Tunisie officiellement pour raisons de sécurité.
Certains milieux ont fait la relation entre cette mesure des autorités algériennes aux «déclarations provocatrices» de l’ancien chef de l’état français liant l’Algérie et la Libye au problème du terrorisme dans la région.
Les déclarations de Nicolas Sarkozy n’ont pas du tout été appréciées par la classe politique tunisienne et certains milieux l’ont accusé de vouloir torpiller les relations intermaghrébines.
Les propos de l’ancien chef de l’état français ont mobilisé contre lui la presse dans les trois pays le comparant à Napoléon et de vouloir favoriser un néocolonialisme dans la région.

Source: Sahara Media

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge