Nigeria: Téhéran proteste contre le massacre de musulmans chiites à Zaria

Ibrahim ZakzakyL’Iran a officiellement protesté auprès des autorités nigérianes après l’assaut donné par l’armée contre des musulmans chiites à Zaria  (nord), a rapporté mardi l’agence officielle Irna.
Les soldats ont mené une opération d’envergure contre le Mouvement islamique du Nigeria (IMN) pro-iranien, après un incident samedi ayant impliqué le convoi du chef d’état-major des armées.
Le chargé d’affaires du Nigeria a ainsi été convoqué lundi à Téhéran au ministère des Affaires étrangères qui a exigé des autorités nigérianes qu’elles fassent « immédiatement la lumière » sur les violences à Zaria. »
Le chef du MIN Ibrahim Zakzaky  a été gravement blessé lors de l’assaut et se trouvait lundi « dans un état critique », selon le médecin qui le soigne à Kaduna (nord du Nigeria). Sa maison et une mosquée détruite par l’armée.
Son épouse et l’un de ses fils ont été tués, ainsi que le numéro 2 du mouvement, Muhammad Turi, a indiqué le porte-parole du mouvement, Ibrahim Musa, et des habitants.
L’armée avait donné l’assaut samedi et dimanche à Zaria contre les militants du Mouvement islamique du Nigeria (MIN, chiite et pro-iranien), les accusant d’avoir « tenté d’assassiner » le chef d’état-major des armées nigérian.
Le nombre exact de victime n’ a été précisé. L’armée s’était contentée dimanche d’évoquer « des pertes humaines », sans plus de détails.

Source:  Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge