Nord du Mali: Laurent Fabius consulte la sous-région


Pour trouver des solutions à la crise et à l’occupation du nord du Mali, le ministre français des Affaires étrangères, a effectué un marathon africain de 48 heures qui l’a conduit à Niamey, Ouagadougou, Dakar et Ndjaména. L’occasion, pour Laurent Fabius, de sonder ces différents pays sur la question de l’option militaire, diversement interprétée selon chaque Etat.

FABUS AVEC MACKY SALL

Ce que le chef de la diplomatie française appelle le « traitement sécuritaire » de la question d’Aqmi dans le nord du Mali, en clair une opération militaire contre les islamistes et leurs alliés à Gao et Tombouctou, suscite beaucoup d’interrogations dans la région.

Au delà des discours, de nombreux Etats hésitent. Seul le Niger, en première ligne, semble être déterminé et souhaite ouvertement une intervention militaire le plus rapidement possible contre Aqmi et ses alliés.

Les autres pays visités par Laurent Fabius préfèrent, pour le moment, privilégier l’option diplomatique et du dialogue. C’est la position du Burkina Faso qui estime que le recours à la force sera l’étape ultime d’un processus. Ouagadougou a d’ailleurs entamé le dialogue avec les touaregs du MNLA et avec les islamistes d’Ansar Dine.

Le Sénégal semble, lui aussi, souhaiter que les voies diplomatiques soient complètement épuisées avant de faire parler les armes.

Le Tchad, bien que vivement sollicité pour son expérience, hésite et pose des conditions avant d’envisager une opération militaire éclair à Gao et Tombouctou. Le président tchadien estime que pour sortir de cette crise, le cadre africain est désormais dépassé, et qu’il faut « internationaliser » la question du nord du Mali.

À l’issue de son entretien avec Laurent Fabius, Idris Deby a tenu à rappeler que son pays n’avait encore rien décidé. Prudent, le chef de l’Etat tchadien attend que la composition de la coalition anti-Aqmi et les objectifs soient clairs : « Quels pays, comment, et avec quels moyens, c’est à ce moment que le Tchad décidera », a-t-il déclaré à RFI.

Source: RFI


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge