Nord du Mali: l’intervention militaire peut avoir lieu dans « quelques semaines » (Le Drian)

METROFRANCE – Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a assuré mardi qu’une intervention militaire africaine au nord Mali pouvait avoir lieu dans « quelques semaines.


« C’est une question de quelques semaines, pas plusieurs mois, des semaines. » Pour le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le déclenchement d’une intervention africaine dans le nord du Mali est imminent. Aujourd’hui, « le Sahel devient un sanctuaire terroriste », a-t-il argumenté mardi matin sur France 2, après que François Hollande a encore réitéré ce week-end « la détermination » de la France et son soutien à une telle opération militaire.

Le ministre de la Défense avait auparavant rappelé les étapes préalables à celle-ci. « Il y a une décision des Nations Unies qu’il importe de respecter. Le Conseil de sécurité () a donné mandat aux pays d’Afrique de l’ouest de s’organiser pour qu’il y ait une intervention afin de rétablir la souveraineté du Mali », a-t-il souligné.

Vendredi a en effet été adoptée une résolution appelant les organisations régionales et l’ONU à présenter sous 45 jours un plan de reconquête. Mais ce n’est que dans un deuxième temps, au mieux à la fin de l’année, que le Conseil de sécurité adoptera une deuxième résolution pour donner son éventuel feu vert à l’opération militaire. Et le déploiement effectif d’une force devrait ensuite prendre du temps.

« Il n’y aura pas de troupes au sol », a par ailleurs assuré mardi Jean-Yves Le Drian. « Dans cette affaire la France – et l’Europe – soutient, explique, aide à la planification, forme, apporte logistiquement ce qu’il convient d’apporter », a expliqué le ministre. Avant de souligner qu’il ne voulait pas « donner aux rebelles toutes les indications ».

source:Alakhbar

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind