Nord-Mali: les islamistes amputent une main et un pied de 4 braqueurs présumés


Bamako - Les jihadistes installés depuis plus de cinq mois dans le nord du Mali et qui prétendent appliquer à la lettre la charia (loi islamique) ont coupé une main et un pied à quatre hommes accusés de braquage, lundi à Gao, ont annoncé des témoins à l’AFP.

Les islamistes du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest) qui contrôlent Gao ont coupé aujourd’hui une main et un pied à chacune des quatre personnes accusées d’avoir attaqué il n’y a pas longtemps un car dans la région, a déclaré un élu municipal joint dans la ville, ce qu’a confirmé un autre habitant, selon lequel il s’agissait de quatre hommes.

Joint par l’AFP, un responsable du Mujao a simplement déclaré: Nous avons appliqué la charia à quatre personnes (lundi). Dans les prochains jours, nous allons continuer à appliquer la charia aux voleurs, confirmant implicitement les amputations mais sans donner de détails.

Selon l’habitant, les amputations ont été effectuées sur la place de l’Indépendance de Gao. Les hommes amputés sont accusés d’avoir attaqué en août un bus de transport entre Gao et Niamey, capitale du Niger, pays voisin.

Aucun des témoins n’était en mesure de dire dans quel état se trouvaient les amputés et le lieu où ils avaient ensuite été conduits.

Abdou Sidibé
, député de la ville de Gao qui se trouvait à Bamako, a affirmé à l’AFP avoir appris les amputations des quatre hommes auprès de plusieurs personnes jointes sur place.

C’est terrible! Je ne peux que condamner, je ne peux que pleurer, la communauté internationale nous abandonne!, a-t-il lancé.

Source : AFP

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge