Note d’information et de sensibilisation à l’intention du personnel de l’Elevage

intentionLe crépuscule des services vétérinaires :

L’élevage est un secteur vital pour l’économie nationale ; dans nos campagnes c’est la principale source de revenu cependant, on assiste à une chronique annoncée du déclin de nos valeurs cardinales souillées par une volonté manifeste de transformer notre technicité, notre savoir-faire jadis envié même au-delà de nos frontières en un vaste marché de commerce et de contrebande.
C’est dans ce cadre, chers collègues que je fais appel à votre esprit de civisme, de responsabilité, de patriotisme et surtout de résistance.
Vous n’êtes pas sans savoir que les campagnes de vaccination, les surveillances épidémiologiques, l’appui conseil, le suivi sanitaire sont le plus souvent escamotés ; les plans d’urgences n’arrivent plus aux populations nécessiteuses malgré la volonté politique des pouvoirs publics et les nombreuses maladies parasitaires et infectieuses de notre cheptel continuent malheureusement de persister.
En hommes libres et fiers que vous êtes dressez-vous contre les abus, l’oppression, la tyrannie pour assurer la prospérité et un avenir radieux à nos éleveurs car vous constituez la tête de proue de nos pauvres populations démunies.
N’acceptez plus d’être des souffre douleurs, des porteurs d’eau qui permettent naïvement à une minorité de nantis de s’enrichir honteusement sur le dos de nos éleveurs.
Œuvrez tous ensemble pour disqualifier les responsables véreux, les malfrats, les bandits de grand chemin car vous êtes le socle et la pierre angulaire du dispositif.
En fermant les yeux et en faisant semblant d’ignorer les multiples goulots d’étranglement qui entravent la bonne marche des services vétérinaires vous devenez complices de vos propres bourreaux ; comme disait Lénine « quand nous voudrons pendre les capitalistes ce sont eux qui nous vendrons les cordes ».
Chers collègues, suite à la débâcle de nos services techniques réveillez-vous de cette longue léthargie, cessez de subir en homme résigné, ne restez pas assoupis et indifférents aux appels désespérés de nos pasteurs qui ne demandent qu’à vivre dans la dignité ; comme disait Ronald Reagan « It’smorningagain to America » moi je vous dits chers collègues « It’smorningagain to Mauritania ».
Restons unis ; ensembles ; nous vaincrons dans un pays égalitaire, fraternel et prospère

AbdallahiOuld Mohamed
Ingénieur d’Elevage

Source : Journal Le Terroir

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge