Notre pays célèbre la journée internationale de l’alphabétisation

aphabetisationLa Mauritanie, à l’instar des autres pays de la communauté internationale, a célébré aujourd’hui, jeudi, la journée internationale de l’aphabétisation.
Cette commémoration a toujours été l’occasion de lancer des programmes d’alphabétisation et des campagnes destinés aux citoyens les plus déhérités qui sont en général analphabètes. Ainsi des dizaines voire des centaines de classes ont été ouvertes pour les adultes. D’autres ont été ouvertes dans les ministères et les entreprises pour le personnel qui était encouragé à cette fin. Le tout soutenu par des campagnes d’alphabétisation menées à un rythme régulier.
Les résultats de l’alphabétisation de certains des ces citoyens ont conduit à la mise en place de programmes d’alphabétisation fonctionnelle pour leur permmettre de passer à un degré supérieur et de pouvoir, avec le temps et la volonté, arriver à postuler pour un travail.
Toutefois le bilan global de tous ces efforts et de ces investissements avec y compris la création d’un département ministériel chargé de l’alphabétisation, est resté très mitigé, ce qui doit nous conduire à entamer une réflexion profonde sur le pourquoi de ces résultats afin d’y pallier.
La journée a été par ailleurs l’occasion pour la directrice générale de l’Unesco, Mme Irina Bokova d’adresser un message à la communauté internationale dans lequel elle fait le point des acquis, notant les progrès enregistrés avec la diminution de 25% des jeunes adultes non alphabétisés entre 1990 et 2015 et l’avancée de la parité des genres dans 43 pays.
Mais dit Mme Irina Bokova, tout cela n’est pas suffisant. En effet, argue -t- elle, 758 millions d’adultes, dont les deux tiers sont des femmes, ne savent ni lire ni écrire et sont à la marge de la mondialisation dont ils subissent tous les contre-coups sans bénéficier des avantages. Vivant dans la pauvreté, ils n’ont pas d’emplois. Et si par chance ils l’ont, ils sont très mal payés, exclus qu’ils sont de la société.
La patronne de l’Unesco a enfin fait état des 17 objectifs du développement durable dont justement assurer « l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge