Nouadhibou : Marche de protestation d’ouvriers « journaliers ». l’UTM continu de se sucrée sur le dos des travailleurs

Plusieurs dizaines d’ouvriers journaliers » ont organisé, dimanche à Nouadhibou, une marche de protestation contre la dégradation de leurs conditions de vie et de travail.

Dans une déclaration à l’ANI, le porte-parole des manifestants, Ney Ould Sid’Ahmed a indiqué que « les travailleurs journaliers avaient reporté leur grève qui était prévue le 28 février dernier en attendant d’approfondir les négociations avec les employeurs ». Il a ajouté que leurs principales doléances sont « l’augmentation de 10% sur les salaires, 25 000 d’indemnité de logement, 4000 ouguiyas d’indemnité de congé et 1000 ouguiyas comme indemnité de salubrité ».

Ney a en outre expliqué que depuis le der nier report de la grève aucune négociation n’a eu lieu entre « journaliers » et employeurs, ce qui nous a amené à présenter notre plateforme revendicative qu’ils ont rejeté.

Nous avons, a-t-il expliqué été surpris par un accord signé avec l’UTM au terme duquel les employeurs s’engagent à payer 8% d’augmentation sur les salaires, 4000 ouguiyas d’indemnité de congé et 1000 ouguiyas pour la salubrité » et que les autres doléances seront soumise à un examen conjoint des deux parties. Il faut noter qu’un nouveau round de négociation vient d’être ouvert avec les « journaliers » mécontents.

Source: cridem

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind