Marché central: Après quatre heures de fermeture, les commerçants ouvrent boutiques

marche de la capitale -rimweb.net

RIMWEB- Les commerçants du marché central de la capitale (Nouakchott) ont repris leurs activités après avoir fermé leurs boutiques pendant plus de 4 heures d’horloge , suite à l’application d’une taxe de vingt mille ouguiyas qui serait imposée par la communauté urbaine de Nouakchott, nous apprend une source proche des commerçants.

Cette taxe concerne les commerces qui s’ouvrent sur les grandes axes du marché et qui portent des panneaux publicitaires lumineuses d’un mètre de longueur.

L’ouverture des boutiques a eu lieu après  un sit-in tenu devant le ministère de l’intérieur et de la décentralisation pour protester contre cette mesure qu’ils ont qualifié d’illégitime. Au cours de leur mouvement de protestation , les commerçants ont demandé aux autorités administratives de dégager les vendeuses qui étalent leurs marchandises devant leurs boutiques et d’installer un système d’éclairage aux abords  du marché.

Quelques uns des protestataires ont confié au reporter de l’Agence RIMWEB que si mesure s’ajoute à la cherté de la location des boutiques, aux taxes et impôts mensuels et annuels, il serait mieux de fermer ou d’aller ailleurs pour gagner sa vie.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge