Nouakchott: la pêche se poursuit de plus belle malgré une pollution maritime

plage_nouakchottL’activité de pêche et de vente de poissons se poursuit normalement au bord de la plage de Nouakchott malgré la pollution d’une partie des côtes due à des rasions encore inconnues.

La plupart des pêcheurs et mareyeurs interrogés sur place par les journalistes d’Alakhbar  dit n’être  pas au courant de cette pollution. «Il s’agit de simples rumeurs. Si tel été vrai les pêcheurs l’auraient signalé», estime un groupe de vendeuses de poisons.

 

« J’en ai entendu parler en ville, mais ici je n’ai rien constaté», renchérit un pêcheur qui s’apprête à embarquer en  mer.

 

« Nous n’avons rien constaté d’anormal des poissons que nous consommons jusque- là », a rassure une femme assise devant son étal de poissons.

Par contre la minorité des pêcheurs et mareyeurs qui  affirme être au courant de la situation en livre plusieurs versions. Certains parlent de « combustibles échappées d’un bateau européen en maintenance». D’autres évoquent une thèse de « sabotage par un bateau espagnol » qu’ils accusent d’avoir déversé « des produits toxiques dans l’eau». D’autres encore se contentent des versions du gouvernement.

 

En effet les autorités mauritaniennes évoquent trois hypothèses, selon l’Hebdomadaire Alakhbar Info qui s’est interrogé ce mercredi : «Qui est à l’origine de la pollution des eaux territoriales mauritaniennes ? »Selon l’Hebdomadaire la première hypothèse du gouvernement est que cette pollution pourrait parvenir des fuites de combustibles après le naufrage d’un chalutier russe au large de l’archipel des Canaries. Le gouvernent avait pourtant rassuré que la marée noire provoquée par ce naufrage survenu le 11 avril n’a pas atteint ses côtes.

La deuxième s’agit de l’hypothèse «d’un bateau clandestin qui aurait déversé ses huiles usées en mer mauritanienne. »

La troisième fait état d’une pollution qui pourrait être provoquée par l’opération de recherche de gisements de gaz dans les eaux mauritaniennes.

Face à la confusion certains exigent des autorités une « explication claire » de la situation, comme le parti Tawassoul deuxième force politique du pays qui appelle le gouvernement à expliquer « ce qui s’est réellement passé ».Pour le moment les autorités mauritaniennes affirment que les zones affectées par cette pollution ont été nettoyées et la situation est sous contrôle.

Source: ALAKHBAR
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge