Nouakchott : quatre ONG célèbrent la journée mondiale anti-tabac 2015

DSCN9362Rimweb.net: Le 31 mai dernier, 4 organisations dont Adra Mauritanie, Je m’engage, Espace Diadié Camara et Ong Monde Sans Guerre et Sans Violence ont initié une marche suivi d’un concert de sensibilisation à travers le slogan « Chaque cigarette fumée, un peu de votre vie part en fumée ».

C’est à travers une marche de  carrefour Saaba à carrefour BMD que l’activité a été lancée sous un soleil argent où les marcheurs entendaient mettre l’accent sur la nuisance de tabac par des messages tels que «  Sans tabac je suis cool ». Cette initiative financé par  Adra Mauritanie vise à alerter l’opinion notamment en milieu scolaire sur « un problème citoyen » a témoigné  Dienaba Touré présidente de « Je m’engage » expliquant que pour « les jeunes garçons et filles la cigarette est un moyen d’être accepté dans un groupe ».DSCN9369

Maurice Taisia de Adra Mauritanie qui n’a pas révélé le montant de financement de cette activité a déclaré qu’une étude est cours sur le tabac en Mauritanie, afin de saisir les dangers du tabac en chiffre et en lettres.

Parmi les marcheurs, Moctar Mamadou Diallo Point focal de la société civile(SC) préconise « d’élever les taxes pour décourager les fumeurs ». De son côté Pape Ndiodio Dioum président de Leo Club fait savoir que  son mouvement de jeune « ne cautionne pas le tabac ».

Une journée célébrée au plan mondial sous le thème : « éliminer le commerce illicite des produits du tabac » sous la houlette de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Cette structure Onusienne qui déclarait sur son site le 31 mai dernier   à l’occasion de cette journée anti tabac que : « L’épidémie mondiale de tabagisme tue presque 6 millions de personnes chaque année, notamment plus de 600 000 non-fumeurs qui meurent parce qu’ils ont été exposés au tabagisme passif. Si nous ne faisons rien, cette épidémie tuera plus de 8 millions de personnes chaque année d’ici 2030. Plus de 80% de ces décès évitables se produiront dans les pays à revenu faible ou intermédiaire ».

Un message dont des anciens fumeurs comme Mohamed Mohamed Yehye Hamoud Eba président d’OMASSAPE essaie de promouvoir désormais au nom de la lutte anti tabac.

Awa Seydou Traoré                                    

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge