« Nous sommes victimes du conflit d’influence entre le wali et le président de la ZFN » se plaignent les populations de Nouadhibou

NDB-ZONNE FRANCHE
Les observateurs des affaires générales de la nation trouvent que la dernière visite effectuée par le Président de la République M. Mohamed Ould Abdel Aziz à la wilaya de Dakhlet-Nouadhibou fait resurgir un féroce conflit entre le wali Mohamed Vall Ould Ahmed Youra et le président de l’autorité de régulation de Zone Franche de Nouadhibou (ZFN) M. ismail Ould Boddé Ould Cheikh Sidiya.

Des sources indiquent à ce propos que le wali a échoué dans ses tentatives de gagner la confiance des habitants, des notables et des cadres de la wilaya de Dakhlet-Nouadhibou et l’indexe d’avoir œuvrer à marginaliser les leaders de l’Union Pour la République (parti au pouvoir) au niveau régional ainsi que les autres formations de la majorité présidentielle qui ont afflué de toute part vers la capitale économique pour réserver un accueil chaleureux et enthousiaste au Président de la République.

Ils reprochent également au wali sa négligence accrue des hôtes notamment en donnant instruction aux invités officiels et aux médias d’accompagner les activités du Président de la République dans cette ville.

Comme il a privé les habitants de Nouadhibou de soulever directement leurs problèmes et leurs soucis au Président de la République ainsi que les hommes d’affaires de rencontrer le chef de l’Etat, en dépit des efforts énormes qu’ils avaient déployé pour assurer l’éclatant succès de la visite présidentielle en plus de leur parcours de centaines de km pour assister à cette visite.

A ces griefs précités, s’ajoute également l’absence totale du wali des réunions organisées avant la visite, destinées à sensibiliser et à mobiliser les citoyens pour accueillir le Président de la République.

Toujours à propos de ce conflit d’influence précité, un groupe des habitants de Nouadhibou a accusé le wali et le président de l’autorité de régulation de la ZFN « de leurrer le Président de la République et d’œuvrer à occulter la réalité devant lui ainsi qu’à berner l’opinion à travers des discours et des manifestations sans commune mesure avec la réalité vécue » selon leurs propos.

« Le lancement de ZFN par le Président de la République est un événement important car cette zone jouit d’une grande utilité économique et social et jouera un rôle considérable dans le développement du pays et dans la prospérité des wilayas du nord mauritanien, mais la nomination d’Ismail Ould Boddé Ould Cheikh Sidiya ne s’harmonise pas avec la règle du choix de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut » disent les citoyens.

Et d’ajouter que Ould Cheikh Sidiya n’a pas réussi à convaincre les populations de Nouadhibou et que ses rapports avec les opérateurs politiques et économiques dans la wilaya de Dakhlet Nouadhibou étaient en deçà du niveau requis. « Ce qui pousse à dire qu’il a échoué totalement dans la mission dont il a été chargé » concluent t-ils.

Ce qui est certain, c’est que cette visite du Président de la République effectuée à la wilaya de Dakhlet Nouadhibou a dévoilé l’échec du Wali et du président de l’autorité de régulation de la ZFN dans l’accomplissement parfait des missions administratives dont ils ont été investis comme elle a sorti au grand jour leur rejet par les habitants de la ville.

Ce que les populations n’ont pas manqué d’exprimer quand elles ont brandi des banderoles devant le Président de la République, lui demandant de les limoger, du fait qu’ils sont devenus victimes du puissant conflit d’influence qui les opposent sur le compte des citoyens.

Source : Alakhbar

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind