Nouvelle attaque sanglante au Nigeria

attaque sanglante au NigeriaAu moins quatre personnes ont été tuées samedi dans une attaque attribuée aux islamistes de Boko Haram sur le marché d’un village nigérian près de Maiduguri (nord-est), selon des sources de sécurité.

Plusieurs hommes armés membres de Boko Haram ont fait irruption dans le village de Kayamla, situé à 20 km de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, et ouvert le feu sur un marché, tuant quatre commerçants, a déclaré à l’AFP un responsable de la sécurité à Maiduguri. Les assaillants ont pillé des magasins d’alimentation et ont emporté du bétail avant de s’enfuir dans la brousse, a déclaré le responsable, qui a souhaité conserver l’anonymat.
Recherche de nourriture
« Il était évident qu’ils étaient à la recherche de nourriture pour reconstituer leurs réserves parce qu’ils n’ont pas ciblé les habitants comme ils l’auraient fait normalement », a ajouté le responsable. L’attaque dans ce village était la sixième en six mois, selon une milice d’autodéfense locale.
Affaiblissement
Aucune attaque de Boko Haram n’avait été rapportée depuis plusieurs jours, hormis l’explosion à l’extérieur d’une gare routière à Gombe (nord-est) jeudi qui a fait 10 morts et a été attribuée aux islamistes. L’offensive menée contre le groupe islamiste nigérian par une coalition régionale formée de troupes nigérianes, tchadiennes, nigériennes et camerounaises semble avoir considérablement affaibli les capacités de Boko Haram qui, après une extension continue pendant six ans, semble actuellement sur le recul.
Autres articles.
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge