Nouvelle loi sur le recouvrement des créances

la Banque Centrale de MauritanieLa  nouvelle loi sur le  recouvrement des créances bancaires devrait être soumise à l’approbation du sénat et de l’assemblée nationale au cours de la présente session extraordinaire.

Ce  texte a été au centre  de la 86é session ordinaire du Conseil de Politique Monétaire (CPM) de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) au cours de sa 86é session ordinaire tenue le mercredi 29 juillet dernier.

Sa principale innovation  réside dans une plus grande rigueur vis-à-vis du comportement des débiteurs de mauvaise foi.

Reste à savoir l’accueil que lui réserveront nos honorables sénateurs et députés dont certains traînent des casseroles vis-à-vis du système bancaire.

Mais au-delà de la législation, l’impunité ressemble à une question de culture en Mauritanie.

Ainsi, les mêmes individus, des « hommes d’affaires » véreux, alliés de tous les régimes,  ont mis à terre les banques publiques, pillé le secteur de la pêche, et bénéficient aujourd’hui d’attributions foncières de complaisance dans la vallée au détriment des véritables  paysans, dans l’unique objectif de spéculer avec des terres qu’ils ne mettront jamais en valeur.

Source: Le calame

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge