Nouvelles d’ailleurs: Rendons hommage à nos urnes…

Mariem mint Derwich

Mariem mint Derwich

Ils ont fini par arriver, les résultats. Une semaine qu’ils étaient partis… A pied, à vélo, à dos d’âne, de chameau, de chèvre, de patins à roulettes, de jet-ski, de taxi, par pigeons voyageurs…

Au vu de la lenteur du voyage, on peut se dire, officiellement, qu’ils ont dû faire de sacrées balades. Tout le monde sait qu’une urne est habitée d’une vie propre, qu’elle n’a que ça qui lui appartient, l’urne : la bougeotte.

Qu’elle a la bougeotte greffée à la calculatrice. Elle sait voyager, digne héritière de ce vaillant et quelque peu hétéroclite peuple de nomades, mâtinés de pasteurs et d’agriculteurs, que nous sommes.

Vu la longueur du périple, nous pourrions, sans risques de nous tromper beaucoup, dessiner la « géographie du tendre votant ».

Moi, nos urnes, je les vois bien être passées par Zemraguié, via Touajil, avec une pause-méchoui à Sangrafa, une pause-thé à Gouraye, la pause-tajine à Aïn ben Tili, un petit virage à Amourj, histoire d’aller « saluer » une donzelle qui s’ennuie, un petit tour à Dar Naïm, une escale exotique à M’bout, une partie de pêche à Rosso, une séance de belote à Tmeïmichat, un dodo à Tell Zatar, une sieste à Terjit, une pause, juste pour « pauser » à Kouroudjel, deux ou trois heures à Bassikounou, juste le temps de regarder de l’autre côté de la frontière, si les Maliens habitent toujours au Mali et comment ils votent…

Je suppute, même, que les urnes ont fait de la natation dans les marigots et ont joué à saute-mouton sur les dunes de Chinguetti (si, si, à Chinguetti, nous sommes les champions du saute-mouton…).

Nous voilà, donc, avec les résultats officiels, officiellement estampillés par notre CENI. Plus officiels qu’eux, tu meurs…Où nous apprenons que le taux de participation fut de 75 %, que l’UPR est le grand vainqueur de la loterie, que le boycott n’a pas super bien marché, que l’intérieur a voté majorité présidentielle et que les grandes villes ont fait plutôt dans l’opposition.Chez nous, c’est toujours pareil : les gens aiment bien voter.

Les « broussards » aiment bien le pouvoir, les citadins aiment bien râler. C’est une constante que ce triangle.On peut y rajouter la contestation de résultats, l’accusation de fraudes. Cette fois-ci, une variante : même des candidats du parti au pouvoir crient à des irrégularités…

Mais je soupçonne ces derniers de vouloir, simplement, s’adapter à la mode : on n’est pas crédible, si l’on ne conteste pas un peu, au moins au début… Après, on se fond dans le paysage et l’on va voir à qui offrir les voix perdues lors des seconds tours.

Je rends hommage à nos « compteurs », arpenteurs des sables électoraux. Un vrai casse-tête que le comptage. Vous vous y voyez, alors que les urnes se baladent? Des maths pures que ces décomptes et recomptes : je te pose 1 965 électeurs, je te soustrais x bulletins nuls, je te multiplie par y, je le, lui-même, re-soustrais du résultat, je le re-multiplie, je l’arrondis – « chef, on l’arrondit au supérieur ou à l’inférieur ? »

– je le mets sur une ordonnée, j’en fais une probabilité, je peste après ces foutues urnes qui font du tourisme, je jette un œil sur « Le petit manuel du Procès-Verbal à l’usage des Nous Z’Autres », j’appelle Maman, pour dire qu’elle me garde le couscous au chaud car je ne suis pas prêt de rentrer à la maison, je viens de m’emmêler les babouches dans les calculs, je recommence…

J’ai faim, j’en ai marre, je veux rentrer!!!!En plus, je subis les moqueries des citoyens, des journalistes, des chroniqueurs (pas des chroniqueuses, hein ! Je ne me moque pas, MOI, je ne me le permettrais pas…).

Vous comprendrez donc le besoin de s’aérer l’esprit qui s’est emparé de nos urnes. Pourtant, pour une fois, elles ne furent pas réduites à être sacrifiées sur l’autel d’une de nos coutumes bien à nous : le gavage d’urnes, à défaut de femmes. Histoire de montrer, au monde entier, que corps dodus, derrières rebondis, plis et vergetures c’est du passé non-rectifié, nous avons adopté le régime : nos urnes furent « vidées ». Une cure de maigreur… Et une urne débarrassée de quelques kilos en trop, ce sont des patients en moins aux urgences… et un grand pas pour la salubrité publique….

Allez donc demander à une urne de compter! Elle vous répondra que compter demande trop d’efforts, que les comptages, chez nous, ça relève d’une philosophie, que compter, c’est pour les nuls et, accessoirement, les naïfs…Que compter demande trop de gymnastique. Les urnes ont, d’ailleurs, abandonné, officiellement, leur rôle de compteurs, partant du principe qu’on ne pouvait pas et être en plein régimes yoyo et, en plus, calculer les calories…

Et que, désormais, les urnes se contenteraient de voyager, en décidant de la longueur du voyage. Dans la foulée, elles ont publié des communiqués avertissant « que les urnes ne peuvent être tenues pour responsables des bulletins…A l’impossible nul n’étant tenu, nous, Urnes Rectifiées, avons décidé, d’un commun accord et après séance houleuse, entre urnes de la majorité et urnes Des Z’Autres, que nous abandonnions nos droits ancestraux, au profit de la modernité requise en République des Nous Z’Autres.

Toute urne prise en flagrant délit de comptage sera exclue du groupe des Urnes. De plus, la perception du temps n’étant pas la même aux quatre coins du pays, dans la tête des électeurs et dans celle des candidats, nous refuserons, désormais, de compter le temps. Nous laisserons cela aux autorités compétentes. Nous demandons aussi, toujours Z’Aussi officiellement, que nous passions du statut de compteurs à celui de Conteurs».

Heureusement que nous ne sommes qu’environ trois millions d’habitants…. Imaginez le Bronx que ça aurait été, si nous avions été 65 millions!Mais comment ils font les autres pays, comme ceux où il y a 65 millions d’habitants, par exemple, pour avoir les premiers résultats dès le soir du premier tour et les résultats officiels au bout de, max, deux jours?Ndeyssane, nos urnes…Héroïnes anonymes de nos vies… Salut. (Hé oui, ma chronique se termine en queue de yaye boy mais mon patron n’apprécierait pas que je remplisse une page avec mes élucubrations…)

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge