Nuit bleue à Gaza: explosions de véhicules de militants islamistes

la ville de GazaUne série d’explosions a frappé cette nuit la bande de Gaza. Au moins 5 voitures de membres du Hamas et du Jihad Islamique, deux partis islamistes palestiniens, ont été visés et au moins deux personnes ont été blessées dans ces explosions. Selon les médias locaux, des inscriptions favorables à l’organisation de l’Etat islamique ont été retrouvées sur place même si aucune revendication n’a pour le moment été donnée. Début juillet, la branche égyptienne de l’EI avait menacé le Hamas de représailles après l’arrestation de militants salafistes dans l’enclave palestinienne.

Sur les photos diffusées par les médias locaux, on voit des voitures déchiquetées par les explosions. Plusieurs véhicules de responsables du Hamas et du Jihad islamique ont été endommagées dans la nuit de samedi à dimanche. Les vitres des bâtiments autour ont elles volé en éclats.

Aucun groupe n’a encore revendiqué ces attaques qui ont fait plusieurs blessés mais des inscriptions ont été retrouvées sur place. Des drapeaux de l’organisation de l’Etat islamique ont été dessinés laissant supposer que des sympathisants du groupe jihadiste se trouvent derrière ces explosions. Un commandant du Hamas a accusé les soutiens de l’organisation de l’Etat islamique et a réclamé une réaction forte des autorités palestiniennes sur place.

Au début du mois, dans une vidéo, la branche égyptienne de l’Organisation de l’Etat islamique avait appelé au jihad contre le Hamas après l’arrestation de plusieurs militants salafistes à Gaza accusés de soutenir les djihadistes. L’un d’eux a même été tué.
Le Hamas craint la contagion des combats dans le Sinaï qui opposent les jihadistes égyptiens à l’armée du Caire. Les patrouilles à la frontière ont été renforcées côté palestiniens.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge